Date du jeu : été 417
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Tribunat 386: Lucius Eugenius Primus
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1,      >>
Tribunat 386: Lucius Eugenius Primus
Auteur Message
LUCIUS EUGENIUS Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 931
Inscrit le : Dim 25 Aoû 2013
Posté le : Ven 30 Aoû 2013    

Le sénateur Lucius Eugenius Primus fait courir ses esclaves dans toutes les rues de Rome. Ces derniers annoncent une harangue sur les rostres dans trois jours. Les esclaves du candidat au tribunat avertisse que son message ne s'adressera pas uniquement à la plèbe mais aussi au patriarcat.

----------------------
Prétorien Lucius Eugenius Primus
• 49 ans • Arezzo •
• Sénateur : 385 - ... • Flamine de Quirinus : 401 - 404 •
• Membre de Cérès : 373 - ... • Procurateur des sodalités : 390 - 393 • Chevalier : 389 - 400 •
• Tribun de la plèbe : 386, 388 • Questeur : 394 • Édile : 396 • Préteur : 399 - 400 •
  Haut de page Bas de page 
 
OVATORIUS VESPILLO Caius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 778
Inscrit le : Ven 23 Juil 2010
Posté le : Ven 30 Aoû 2013    

Le jour donné, Marcus, le frère du sénateur Ovatorius, se place face aux rostres. Il est accompagné par une escorte.

----------------------
374 - 375
372 - 373
Ambassadeur en Rhegium (365-369)
  Haut de page Bas de page 
 
BADINUS AGRICOLA Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1644
Inscrit le : Jeu 12 Avr 2012
Posté le : Ven 30 Aoû 2013    

Badinus arrive curieux de voir le nouveaux sénateur en action.

----------------------
Lucius Badinus Gallicus 46 ans - membre de la force modérée


RP (airlines13@gmail.com)
  Haut de page Bas de page 
 
ARIUS SAXA Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2408
Inscrit le : Jeu 04 Fév 2010
Posté le : Ven 30 Aoû 2013    

Arius Saxa arrive à son tour.
Apercevant l'édile Badinus, il se rapproche de lui.


A peine arriver et déjà, ce jeune sénateur se lance dans la bataille... cela va être intéressant, mais j'espère qu'il ne va pas se faire casser les crocs !

----------------------
Pacta sunt servanda !
Consul 386
En mission consulaire chez les Gaulois 383-385
Consul 380, 381, 382
Préteur 377, 379
Légat en Lucanie 374-376
Edile 373, 374
Ambassadeur à Rhegium 370-372
Questeur 368, 369
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
SERGIUS AHENOBARBUS Cnaeus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 3890
Inscrit le : Ven 16 Sep 2011
Posté le : Ven 30 Aoû 2013    

/Le sénateur et patricien, Cnaeus Sergius Ahenobarbus, vient écouter l'harangue.

/Il est entouré de gardes et accompagné de son cousin de plébéien, Vibius Aebutius Helva.


----------------------
CNAEVS•SERGIVS•PROCVLI•FILIVS•VOPISCI•NEPSOS•AHENOBARBVS•LACERATIONIS
Rang et tendance : Sénateur patricien et isolationniste
Première page de la domus : En cliquant sur la domus, pour savoir tout sur les membres, sur la richesse familiale, qui est encore à marier ou mort.
Naissance : 346
Cursus Honorum : Quaestor : 377 - 378 Aedilis : 379 - 382 Praetor : 383 - 384 Consul : 386 Censeur : 394 - 395
Cursus Officium : Rerum gestarum scriptor : 378 - 379 Legatus : 385 (Aesium, Bovianum, Apulie) 393 (Pays des Taurins) Flamen: 385 à 393 (Vesta) Magister Equitum : 387 Pro Consul : 388 - 389
Liens divers : Pour en savoir plus sur les Sergii Ahenobarbi, suffit de cliquer dessus. Ou encore sur l'arbre généalogique (dernière mise à jour : 396) de la gens Sergia. Ou bien sur la composition du sénat (dernière mise à jour : 390). Ma carte perso montrant l'étendue de la république romaine (dernière mise à jour : 393), et des territoires connus (Ma carte montrant l'Urbs et ses quartiers).
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
BADINUS AGRICOLA Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1644
Inscrit le : Jeu 12 Avr 2012
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    


Citer : ARIUS SAXA Lucius
Arius Saxa arrive à son tour.
Apercevant l'édile Badinus, il se rapproche de lui.


A peine arriver et déjà, ce jeune sénateur se lance dans la bataille... cela va être intéressant, mais j'espère qu'il ne va pas se faire casser les crocs !



"Effectivement l'harangue est un art délicat où chaque mot doit être pesé avec soin. Cela va aussi nous permettre de le connaitre un peu mieux."

----------------------
Lucius Badinus Gallicus 46 ans - membre de la force modérée


RP (airlines13@gmail.com)
  Haut de page Bas de page 
 
HORTENSIUS OPIMIUS Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 85
Inscrit le : Mer 17 Juil 2013
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

Après avoir salué les quelques visages familiers, Lucius regarde le nouveau sénateur

----------------------
Magistrat
Questeur 386
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Bacchus
Avatar

Autorisation : Modérateur global
Nb de messages : 2665
Inscrit le : Dim 26 Fév 2012
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

D'autres sénateurs viennent écouter : Pertacus, Fabius, Getebus.
Un jeune sénateur qui débarque, cela s'écoute avec le sourire.
Pertacus, sénateur aristocrate, dit déjà à son voisin :

- C'est un plébéien. Je ne comprends pas que le Censeur admette des plébéiens au Sénat.
La preuve, ils veulent directement devenir tribuns !


----------------------
In vino Veritas !
mj.bacchus(a)yahoo.com
  Haut de page Bas de page 
 
SERGIUS AHENOBARBUS Cnaeus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 3890
Inscrit le : Ven 16 Sep 2011
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

/Entendant Patercus derrière lui, Cnaeus Sergius se retourne et l'interpèle.

Mieux vaut des plébéiens romains au sénat que des Grecs ou des Gaulois, à qui on a donné la citoyenneté romaine !

----------------------
CNAEVS•SERGIVS•PROCVLI•FILIVS•VOPISCI•NEPSOS•AHENOBARBVS•LACERATIONIS
Rang et tendance : Sénateur patricien et isolationniste
Première page de la domus : En cliquant sur la domus, pour savoir tout sur les membres, sur la richesse familiale, qui est encore à marier ou mort.
Naissance : 346
Cursus Honorum : Quaestor : 377 - 378 Aedilis : 379 - 382 Praetor : 383 - 384 Consul : 386 Censeur : 394 - 395
Cursus Officium : Rerum gestarum scriptor : 378 - 379 Legatus : 385 (Aesium, Bovianum, Apulie) 393 (Pays des Taurins) Flamen: 385 à 393 (Vesta) Magister Equitum : 387 Pro Consul : 388 - 389
Liens divers : Pour en savoir plus sur les Sergii Ahenobarbi, suffit de cliquer dessus. Ou encore sur l'arbre généalogique (dernière mise à jour : 396) de la gens Sergia. Ou bien sur la composition du sénat (dernière mise à jour : 390). Ma carte perso montrant l'étendue de la république romaine (dernière mise à jour : 393), et des territoires connus (Ma carte montrant l'Urbs et ses quartiers).
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
COMNIUS QUINTUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1070
Inscrit le : Dim 27 Jui 2010
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

/Comnius arrive, accompagné de sénateurs des provinces. Voyant Arius Saxa et Badinius, il s'approche d'eux. /

Alors c'est d'affluence aujourd'hui ! Ce jeune sénateur attire les regards. Voyons ce qu'il a à annoncer.

----------------------
Ambassadeur chez les lingons 367-368
Questeur 373, 374
Edile 376, 377, 378
Flamine de Junon 375
Surnommé l'Etrusque
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
LUCIUS EUGENIUS Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 931
Inscrit le : Dim 25 Aoû 2013
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

Le jour du « grand » rendez-vous, deux hommes du sénateur Eugenius étaient arrivés un peu avant que la place voie les premiers arrivants. Ils restaient là à rien faire, du moins c'est ce que les gens pensaient. « Les deux premiers plébéiens auxquels le sénateur aura promis un verre dans une taverne de Subure. » diront les mauvaises langues. Ils semblaient attendre quelques choses. Puis à un moment, l'un d'eux dit quelques choses à l'autre qui se mit à courir en direction du Subure.

Quelques minutes plus tard, Eugenius arrivait avec quelques esclaves dont celui qui était venu le chercher. Ses esclaves l'entouraient comme s'ils étaient sa garde rapprochée. Il regardait droit devant lui, préférant se concentrer sur son discours et les minutes à venir plutôt que de faire des sourires juste pour quelques voix. Au pied des rostres, les esclaves devant lui ouvrent la route pour qu'il monte sur l'estrade. Deux montent avec lui, l'un porte une chaise en bois et l'autre quelques tablettes. Les autres esclaves sont restés au pied de l'estrade, formant comme un cordon de sécurité.


Arrivé au sommet, il regardait la foule. L'auditoire voit bien qu'il n'est pas à l'aise. Parler en public, voilà une aptitude que doit avoir un tribun. Lui semble loin de l'avoir à première vue. Il ravale la salive qui lui est restée en travers de la gorge et se lance dans son discours :
"Peuple de Rome... Je... je suis Lucius Eugenius Primus... sénateur plébéien et candi... candidat au poste de tribun de la plèbe. Cela ne fait pas un ... un mois que je suis arrivé et je ... je ... je n'ai même pas eu le temps de m'installer correctement dans ma villa de Subure. Certains diront que je suis jeune... D'autres... diront que je suis inconnu. Mais je suis là devant vous. Si je suis venu ici... Il inspire profondément. ...c'est parce que des choses ... des choses importantes à te dire.

Il s'arrête un instant et regarde la foule. Les temps sont durs et nous, plébéiens, savons ce que dur veut dire... Il... Il en a toujours été ainsi pour nous. Entre le froid... les famines... les maladies... les incendies et les effondrements des insulae ou des humiliores... Les douleurs sont devenues notre quotidien... Alors nous ne disons rien, nous prions les dieux de leur clémence.

Il inspire profondément et on sent la confiance montée en lui. Mais une autre douleur s'est ajoutée à notre malheur. La guerre ! Rome en souffre ! Et certains s'en foutent ! Comme ils s'en sont foutu lorsque vous souffriez. Et là, nous ne pouvons pas rester sans rien dire.

Beaucoup d'entre nous connaissent quelqu'un qui sert dans nos légions. A un vieillard en le pointant du doigt. Peut-être as-tu un fils là-bas. Pointant du doigt un homme dans la force de l'âge. Et toi, peut-être as-tu un frère ou un ami.

Au plus profond d'entre nous, nous savons tous qu'il y en aura qui reviendront entier. Nous avons tous qu'il y en aura qui reviendront qu'à moitié, un bras, une jambe en moins. Et nous avons tous qu'il y en aura qui ne reviendront pas. Et après ? Qu'est-ce qu'il arrivera ?

Que feront les survivants ? Certains, sans travail, boiront leur solde et vivrons dans des lupanars. D'autres vivront sur leur solde puis mendieront ! Quelques as par ici, quelques as par là... Héros la veille, mendiant le lendemain ! Et pour ceux qui ne reviendront pas, leur veuve devra se battre contre la questure pour prouver qu'il est bien mort. Parce qu'à la questure, il n'y aura plus d'argent pour des bouches qui ne servent qu'à manger ! Les Questeurs devront économiser pour d'autres bouches...

Et pendant ce temps-là, ici, on se dispute ! Pourquoi ? Il va s'asseoir sur la chaise. Pour ça ! Pour que des hommes puissent s'asseoir sur une chaise de consul ! Marius et Sergius d'un côté, Arius et Comnius de l'autre. Voilà une guéguerre qu'on aurait au moins pu éviter. Sergius ne peut se présenter au consulat, Comnius aussi. Arius élu et on procède à les élections suffètes. Mais non, nous n'étions pas assez dans la merde avec cette guerre contre les Grecs, il a fallu qu'on amène la guerre ici aussi. On se fâche avec son voisin parce qu'il soutient un autre camp que le nôtre. On refuse de lui parler, on ne le regarde même plus. Et si on le regarde, on le regarde rouge de colère avec l'envie de le frapper. Peut-être que certains s'apprêtent à le faire ? À l'intérieur même de l'Urbs, nous sommes des adversaires alors que nous devrions être des frères !

Mais savez-vous, mes frères romains, qui a fait la presque même chose que vous ? Les légionnaires ! Sauf qu'eux ne peuvent pas parler à leur ennemi, sauf qu'eux sont obligés de regarder leur ennemi, sauf qu'eux sont rouges sang. Peut-être est-ce celui des Barbares, peut-être le leur !

Il y a quelques jours, alors que j'assistais à l'une de mes premières séances au Sénat, un sénateur (dont j'ignore le nom) est venu du sud. Il nous a annoncés que le Bruttium n'était plus ! Que la moitié des habitants de Croto étaient morts, qu'il y a des pillages et pas d'otages. Ceux qui tombent entre les mains ennemies sont condamnés à mourir ! Et l'un de ceux que vous soutenez a répondu avec un air méprisant : "Nous savons déjà cela, sénateur". S'en sont suivi des disputes infantiles. Je me suis attendu à entendre : "C'est lui qui a commencé !"

Il se lève énergique et le visage sévère : Mais nous ne voulons pas de cette Rome-là. Il renverse la chaise avec le pied. Ça suffit. Nous avons d'autres chats à fouetter ! NON ! Nous n'avons pas des chats, mais des lions ! Des lions qui nous dévorent et ici à Rome, dans les hautes sphères du Sénat, il n'y a qu'indifférence !

Rappelez-vous romains. Rappelez-vous de ces hommes vaillants du passé qui se sont battus pour vous. Rappelez-vous de ceux qui sont tombés pour vous pour conquérir le sud ! Leur mort sublime mérite-t-elle ça. Rappelez-vous des généraux ! Il jette un œil sur une de tablette. Rappelez-vous du navarque ! Moi, je le refuse.

Il s'arrête un instant. Son cou et sa gorge sont rouges tant cet exercice lui est difficile. Je refuse cela. C'est pour ça que je me présente au tribunat. Pour représenter la plèbe ! Pour la défendre ! Ici et ailleurs !

Rome souffre ! Nous sommes peut-être en train de perdre une guerre ! Nous allons peut-être perdre des provinces. Ça veut dire moins d'entrée d'argent à la questure, donc moins d'aide aux sodalités et à la plèbe. Peut-être des suppressions de postes de fonctionnaire ! Une situation que personne ne veut. Pas même le Sénat. Car une plèbe qui a faim est une plèbe dangereuse. Pour le Sénat, pour l'Ordre Équestre et pour la République !

Élisez-moi tribun. Accordez-moi votre confiance. Je promets de vous défendre ! D'user avec sagesse de mes pouvoirs de tribun pour vous protéger. Aussi bien les citoyens de Rome que les citoyens des provinces ! Car moi-même, je proviens d'une province ! En tant que tribun, ma porte vous sera grande ouverte au tavernier de Subure comme au chevalier du Palatin.

Dans les prochains jours, vous allez élire les magistrats de la République. Parmi eux, il y aura vos représentants : les tribuns. Réfléchissez bien à votre choix. Car dans votre choix, il y aura votre destin.

Il tend la main vers un de ces esclaves qui lui tend une coupe. Eugenius la vide d'un trait et regarde la foule. Puis-je compter sur ton soutien ROME ?

----------------------
Prétorien Lucius Eugenius Primus
• 49 ans • Arezzo •
• Sénateur : 385 - ... • Flamine de Quirinus : 401 - 404 •
• Membre de Cérès : 373 - ... • Procurateur des sodalités : 390 - 393 • Chevalier : 389 - 400 •
• Tribun de la plèbe : 386, 388 • Questeur : 394 • Édile : 396 • Préteur : 399 - 400 •
  Haut de page Bas de page 
 
Appius MARIUS Postumus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1550
Inscrit le : Mar 15 Nov 2011
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

Applaudit

Moi je te soutiendrais !

----------------------

: 379. : 380. : 381. : 382. : 385, 386, 387, ....
  Haut de page Bas de page 
 
COMNIUS QUINTUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1070
Inscrit le : Dim 27 Jui 2010
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

Durant le discours, Comnius a acquiescé certaines fois de la tête, a parfois fait une moue de désapprobation. Lorsque le candidat a parlé de ses origines provinciales, un large sourire a illuminé son visage et il a commencé à applaudir. Entendant le censeur, Comnius ne peut s'empêcher de rire, puis s'adressant à Arius et Badinus

J'ai eu un précepteur, très bon, Michelus Audiardus. Il m'a toujours dit que les cons, ça ose tout et c'est même à ça qu'on les reconnaît. Je commence à croire qu'il avait raison.

----------------------
Ambassadeur chez les lingons 367-368
Questeur 373, 374
Edile 376, 377, 378
Flamine de Junon 375
Surnommé l'Etrusque
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
Appius MARIUS Postumus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1550
Inscrit le : Mar 15 Nov 2011
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

Regarde Comnius et ne réplique pas préférant discuter avec d'autres sénateurs de la nécessité d'aider les jeunes sénateurs à ne pas subir des revers ou des échecs ! glasses.gif

----------------------

: 379. : 380. : 381. : 382. : 385, 386, 387, ....
  Haut de page Bas de page 
 
HORTENSIUS OPIMIUS Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 85
Inscrit le : Mer 17 Juil 2013
Posté le : Sam 31 Aoû 2013    

S'approche du cordon de sécurité pour interpeller le Sénateur

Ce sont de beaux mots, des très beaux mots même... Mais ce sont des paroles creuses. J'aimerais vous donner ma confiance mais il faut me convaincre un peu plus. Quels sont vos projets? Que souhaites-tu apporter?

----------------------
Magistrat
Questeur 386
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1,      >>






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2024 Groupe FSB
Page générée en 11 requêtes