Date du jeu : été 409
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Annonces du Consulaire Julii
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses
Annonces du Consulaire Julii
Auteur Message
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Dim 28 Avr 2019    

Printemps 408 - Autel de Equites

Après son retour a la vie Publique,  le consulaire Caius Julii s'apprête a faire un discours devant la vielle statue construit par son père en l'honneur des Chevaliers Verres et Montagus se porche de l'autel de L'ordre Équestre; on mobilise les clients de la gens, et fait courir le bruit parmi les chevaliers que le Consulaire fera a la fois jouer deux pieces de theatres avant de prononcer son discours

C'est le jeune Janus Jaurus, nouveau parmi l'entourage du consulaire qui doit pondre se fameux discours, le consulaire vaudrait frapper fort lors de cette intervention devant les chevaliers...

le jour venu; il se présente avec ses proches: son beaux- frére Montagus le jeune ;son cousin Aetius Martialis ; le chevalier Caius Licinius Calvus et le fameux Janus Jaurus;

Juste devant les statuts des anciens Tribuns, figure historique du mouvement modéré de L'ordre equestre, le consulaire a fait installer une scène.

Le sénateur confier les textes au metteur en scène un certain Franciscus Coppolus et a sa troupes; la première pièce va bientot commencer...

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
TADIUS HILARIS Spurius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 54
Inscrit le : Sam 27 Avr 2019
Posté le : Dim 28 Avr 2019    

C'est bon, cela n'a pas encore commencé ! Mais dépêchez vous ! Je veux être bien placé.

L'homme qui venait de tenir ses paroles sur le pas de la porte fait signe à ses compagnons d'accélérer le pas.

Un homme âgé d'une cinquantaine d'années arrive, enfin

Mais je n'ai plus ton âge ! C'est fini pour moi les courses dans les rues. Et si en plus tu ne t'étais pas perdu, on serait arrivé plus vite. Rome est plus grande que Volterra, c'est une évidence, mais c'est surtout un labyrinthe. Je suis sûr que Rome aurait pu servir de modèle à Dédale.

Souriant, un 3e homme arrive et indiqué des places libres.

Bon arrête un peu de râler et prenons place. Tâchons de faire bonne figure, c'est ma première sortie à Rome. Je suis sûr que je vais croiser des sénateurs influents ici.

À ces mots, le jeune sénateur TADIUS HILARIS Spurius prend place


Texte en italique

----------------------
Flamine de Minerve 408
  Haut de page Bas de page 
 
FLAMINIUS Quintus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 84
Inscrit le : Sam 27 Avr 2019
Posté le : Dim 28 Avr 2019    

Le sénateur Flaminius s'installe aussi. Il profite de l'occasion pour se faire connaître auprès des personnes d'influence

  Haut de page Bas de page 
 
VALERIUS PUBLICOLA Secundus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 71
Inscrit le : Mar 11 Sep 2018
Posté le : Dim 28 Avr 2019    

Printemps 408

Avec son épouse et sa garde du corps composés d"Héraclides, Secundus vient assister à la pièce. Il se présente avec de grands sourires affables auprès des uns et des autres spectateurs.

----------------------
Rang et tendance Sénateur patricien Optimates

Eté 406 : chef de Gens Valerius Publicola


Car l'éclat des richesses et de la beauté est chose fragile et périssable ; la vertu, elle, assure la gloire et l'immortalité.

SALLUSTE, Cat, I
  Haut de page Bas de page 
 
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Lun 29 Avr 2019    

La représentation se prépare doucement, pendant se temps la on voit toutes la Gens Julii présentes...

Publicola Aulus et Aetius Martialis discute avec des proches du chevaliers Macedo, on parle clairement politique et renouveau du mouvement modéré, on cite les Valerius et Cornelius en exemple...

Les enfants du pater Familia, sont au cotés de Sextus Montagus, leur oncle; l'ancien Tribun est connu de tous ici, fils du Consul Montagus, dont l'une des piéces est le sujets.

Albus, Bénnitus, Lucius et Maria se tiennes fiers, on dit d'ailleurs qu'on rechercherai des mariages pour chacuns d'eux...

Pour Albus, l'héritier de la gens semble portai son attention sur la petite-fille du chevaliers Macedo, première né du premier fils du Noble Consulaire...

Bénnitus, lui ne semble pas presser de se marié et surtout pas avec une femme prude, tend son regards vers les filles des chevaliers un peu plus aisés, les marchand de bijoux et autre fantaisie oriental

Lucius & Maria eux son peine des adultes il ne semble pas se préoccuper de ce sujets mais qui sais !

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Lun 29 Avr 2019    

Publius Cornelius Scipio, son épouse, ses enfants, ainsi que son frère Lucius Cornelius Scipio, flamine de Junon, arrivent également pour assister aux représentations avant le discours du consulaire Julius Publicola.

Le consulaire et son frère saluent les sénateurs déjà présents, à commencer par le consulaire Aulus Julius Publicola lui-même et sa famille, ainsi que les Valerii Publicolae.

Le consulaire se rend ensuite auprès de Quintus Flaminius et de Spurius Tadius Hilaris :

Ave jeunes gens. J'ai entendu dire que vous veniez tout juste d'être admis à la Curie. Je vous félicite. La République commence tout juste à se relever d'épreuves terribles et a besoin de toutes les bonnes volontés pour redevenir forte. N'hésitez pas à venir me voir si vous le souhaitez.

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
TADIUS HILARIS Spurius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 54
Inscrit le : Sam 27 Avr 2019
Posté le : Lun 29 Avr 2019    

/Saluant le consulaire et son frere/

Il est toujours agréable de constater que son nom parvient aux oreilles des plus expérimentés de nos hommes politiques. En effet, je viens d'arriver de Volterra. Mon inscription sur l'album sénatorial est faite et je peux maintenant me mettre en action.

D'ailleurs un vieux briscard de la politique aurait il un conseil pour un novice ?

----------------------
Flamine de Minerve 408
  Haut de page Bas de page 
 
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Jeu 02 Mai 2019    

Le temps de tout mettre en place est la piece de theatre commence enfin !

"Aulus Brutus Verres - Ad Gloriam Aeternam"

Acte I


La pièce commence par le mariage du jeune Aulus, fils d’un artisan joaillier reconnu de Rome. L’assemblée est souriante, l’homme a le regard noble, le buste remonter, sa promise le regarde tendrement. Le mariage est prononcé, la fête est joyeuse, très vite on passe à un autre tableau.


Un homme plus âgé apparaît. Il embrasse un bébé avant de sortir de chez lui. On le voit traverser l’Esquilin en direction de l’autel des chevaliers. Il rejoint un petit groupe de discussion, restant en retrait et écoutant. L’homme reste discret, mais semble prendre de nombreuses notes.


Une autre scène fait place. L’homme n’a pas changé, le bébé d’autrefois est devenu une fillette, une nourrice tient dans ses bras un autre jeune enfant. Aulus est assis dans son jardin à écrire sur des tablettes. Un homme arrive, Manlius Tetrus Castricius. Les deux hommes se saluent amicalement et partagent du vin, discutant politique.


La scène suivante montre le chevalier Verres annoncé sa Candidature au Tribunat. L’homme est fier ; des hommes lui parlent ; on l’applaudit vivement… Un homme vient lisant des tablettes. Il annonce l’élection de Verres au Tribunat, l’assemblée éclate de joie.


Acte II


Aulus Verres a encore vieilli. Il est assis devant son bureau et rédige de longues lignes. C’est la loi Verres sur le Tribunat. Un homme arrive ! C’est Carmanovius. Les deux hommes discutent longuement puis le patricien repart laissant Verres seul à son travail.


Nous sommes devant l’autel de l’Ordre Equestre. Verres discute avec un homme plus jeune c’est Albus Sirius Montagus. Les hommes sont confiants. Plusieurs hommes le rejoignent puis ils se dirigent vers un marché ou la foule les acclame.


Un orateur fait face au public. Il annonce l’élection de Verres au Consulat devenant le premier consul plébéien. Aulus, le regard ému, se fait féliciter par sa famille et par Montagus.


Acte III


Verres et Montagus font face à un jeune sénateur. C’est Caius Julii Socrate. C’est leur premier rencontre. On apprend à se connaître et on finit par se serrer la main amicalement…


Un orateur fait face au Public. Il annonce l’élection de Socrate et Montagus au tribunat. Aulus Verres tient dans ses bras son filleul, Publicola, et félicite vivement les deux hommes.


Aulus Verres a le teint pâle. La joie de son visage a disparu, il est faible. Il est entouré de sa gens et de ses amis de toujours à l’exception de Socrate.


On voit Socrate malade dans son lit dans la résidence calabraise, lisant une missive de Montagus annonçant la mort de Verres. L’ancien Tribun se met à pleurer….

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1358
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Jeu 02 Mai 2019    

Printemps 408

L'assistance se met à applaudir avec force. Plusieurs discutent entre eux des performances des acteurs. Certains saluent le retour de la vie culturelle avec des pièces de théâtre, d'autres s'interrogent sur le message politique de la pièce : célébration de la République à travers la vie d'un Républicain, promotion familiale, message caché ? Mais si oui, lequel....

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Jeu 02 Mai 2019    

Une fois les applaudissement fini, Aulus continue a faire le tour de l'essemblée, parlant notamment au Modéré, on évoque Verres, premier Consul Plébienne de Rome, et de la filiation idéologique entre la gens Verres et Caius Julii.

On salue les sénateurs COrnelius, Flaminus, Valerius et Tadius avec joie !

Albus lui semble vouloir se rapprocher du cercle discution de la Petite-fille Macedo, mais semble hésitant...

Bennitus lui est deja avec deux belles femmes a boire du vin, et discuter mondanité

Sextus lui est largement ému par la piéce ou l'on voit plusieurs fois feu son pére, Albus Montagus ! Il est parmi son cercle de fidèles parmi l'OE, on se demande si les élections pour le Tribunat seront ouvertes ou pas

Soudain on annonce le début de la seconde pièce puis juste après du discours du Consulaire !

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Jeu 02 Mai 2019    

"Albus Sirius Montagus « Ab origine fidelis »


Acte I


La pièce commence par une scène dans l’autel des chevaliers, un homme parle devant l’assemblée c’est Aulus Brutus Verres, on reconnait Montagus jeune assis sur un coté prenant des notes captivé par l’orateur, quand le discours prend fin l’assemblée se dissout, Albus reste seul penseur.


Le même homme penseur fait face a l’orateur d’hier, les deux discute amicalement, les deux hommes semble s’apprécier, on comprend que le sages donne des conseil au jeune, les deux hommes se separe sur une poignée de mains amical.


Un autre décor celui, en nature celui-ci, on y voit un homme légèrement plus âgée accompagné de son épouse et deux enfant en bas-age, Prima et Sextus Montagus, dans une vaste domaine agricole, ou les arbres fruitier comme les vignes semble aller jusqu’à l’horizon.


On voit Verres en campagne devant l’autel des Equites, Montagus se fait discret devant la Populace, mais les equites semble portait intérêt à son avis et vont lui demander conseil. Lorsque le candidat fini son discours, Montagus va le salué, les deux parlent longuement…

Acte II


On voit Montagus annoncer sa Candidature au Tribunat, son amis le Préteur Verres appel a le soutenir. Les deux hommes font campagne cote à cote…Le tableau se finit par un Montagus qui rêvait la toge du Tribun


On voit Montagus en Tribun et Verres en Consul faire face un jeune sénateur celui qu’on appelle Socrate, les trois hommes discutent vivement, on partage du vin et des fruits, on parle politique, et enfin on se sépare sur une poignée de main.


Le jeune sénateur, Caius Julii Socrate, est a côtés de Montagus, les deux hommes font discours devant les chevaliers, ils se montrent unis. Le tableau se finit par l’annonce de l’élection des deux hommes sur un programme commun des deux hommes.


Acte III


Le premier tableau de cette acte est sombre, on voit Montagus apprendre coup sur coup la mort de ses deux plus fidèles amis, Aulus Brutus Verres et Caius Julii Socrate, l’homme semble touché par les nouvelles. C’est Prima et Sextus qui ont bien grandit qui redonne le sourire a leur père.


On voit Montagus être élu Preteur de Rome, il vivement félicité par son fils Sextus, qui avec le temps ressemble de plus en plus à son père, le buste fier et le regard vif, Prima est devenu une belle fmme au regard claire et aux cheveux marron.


C’est le mariage de cette même Prima, avec le fils de son ami Socrate, le jeune Caius Julii Publicola, les marié ce connaisse depuis l’enfance et reconnait cette complicité. Albus et Sextus vient féliciter le nouveau couple…


On voit Albus Sirius joué avec ses petits-enfants, Livia, Albus et Bennitus, il semble heureux. Sextus n’est plus un jeune mais un homme, il aide son père a géré les affaires familial. Quelque jours plus- Tard, on voit Montagus s‘éteindre en paix dans son lit entourée de ses proches le pleurant.

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Sam 11 Mai 2019    

Le clan Julii semble ravi de revoir les vielles pièces de theatres écrite par feu Caius Julii Socrate dit "Le Tribun"...

On continue a discuter avec les notables présent, on mets notament Sextus montagus en avant, ainsi que Aetius Martialis, les deux plus fidéles compagnon du Pater Familia...

On annonce que discord sera bientôt prononcer

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1358
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Dim 12 Mai 2019    

La foule, satisfaite des pièces de théâtre après tant de temps de guerre trouble et sans divertissement ou vie politique, attend le discours avec une joie non dissimulée.

----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
CAIUS JULII Publicola aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 714
Inscrit le : Mer 05 Sep 2012
Posté le : Mar 14 Mai 2019    

Citoyens,

En vous demandant le renouvellement de votre confiance, j’ai le droit de dire que j’ai été au Sénat un représentant laborieux et fidèle.

/marque une courte pause/

De toute ma force, de tout mon cœur, j’ai travaillé à la Curie et dans le pays à développer la république romaine, sa culture, ses arts et son commerce.

/regarde la folle puis reprend avec ferveur/

Ce n’est pas l'extrémisme populiste, incertain et défaillant que l'on m'oppose ; non, ce n’est pas cette cohue sans doctrine, sans grandeur et sans audace, trop souvent absorbée par les basses besognes du favoritisme administratif, qui pourra résoudre les problèmes maintenant posés.

/plus calmement il reprend/

Je sais tout ce qu’enferme de bonnes volontés et d’énergies inutilisées la république. Mais je sais aussi que le seul mouvement modéré, parce qu’il est organisé et résolu, donnera à toutes ces forces incertaines et stagnantes l’élan et la vie.

/regarde les chevaliers modéré et leurs leaders puis reprend avec fermeté/
Grands et difficiles problèmes qui seront résolus par des transformations successives et des transitions ménagées, mais qui ne peuvent l’être que si les citoyens sortent de leur passivité et de leur torpeur.

/enchaine en élevant la voix/

Il faut qu’ils s’instruisent, qu’ils s’organisent, qu’ils s’associent, qu’ils ne se laissent pas effrayer par les mots comme des petits enfants par les fantômes.

/marque une longue pause et puis il reprend avec calme/

Il faut qu’ils apprennent à délibérer en commun, que les grandes assemblées de chaque région, l'ordre et le sénat érudit ensemble le meilleur moyen d’organiser le développement de notre république

/Fais une pause et s'avance vers la foule pour continuer/

II faut que le pouvoir républicain à tous ses degrés, par tous ses magistrats, soit accessible aux justes réclamations des citoyens, Et c’est dans une république saine, honnête, vigoureuse, que les citoyen continueront leur effort d’émancipation.

/ avec calme il reprend/

Citoyens, j’ai mis toute mon énergie au service du peuple et de la république. Aidez-moi dans la bataille.

/de toute sa voix/

Vive la République de Rome !

----------------------
Siemper Fidelis, Honor mea Vis.

Membre de la Force Modéré
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Apollon
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 1358
Inscrit le : Lun 11 Jui 2018
Posté le : Mer 15 Mai 2019    

Printemps 408

Les vivats et les applaudissements éclatent immédiatement après le discours d'Aulus CAIUS JULII. Ils sont nourris, s'éternisent, parfois se transforment en acclamation pour sa Gens et la mémoire de ses ancêtres.

Sextus Montagus et Aetius Martialis sont également félicités d'être de cette Gens illustre, mais aussi bien sur Franciscus Coppolus et sa troupe d'acteur.

Enfin, la nuit emporte les forces des spectateurs après tant de spectacles, de discours, de communion républicaine. Les spectateurs se dispersent pour rentrer chez eux, heureux, les regards brillants.


Citer

Clôture du rp et distribution des conséquences


Aulus CAIUS JULII

Eloquence : +5
Gain en prestige auprès du peuple:
Mécène et républicain fervent : +10

Faction Soutien des Julii
Création d'une faction : Soutiens des Julii Alignement modéré/progressiste
CAIUS JULII Publicola Aulus chef de faction, surnom actuel mais contesté "chef de Suburre"
Rappel des règles MJ Apollon : possibilité de créer un troisième personnage politique. Personnage choisi : Sextus Montagus



----------------------
Ardet nec consumitur (Il brûle mais ne se consume pas)
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2019 Groupe FSB
Page générée en 11 requêtes