Date du jeu : été 409
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Le sénat de Rome (non à jour)
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses <<   Page: , 2  
Le sénat de Rome (non à jour)
Auteur Message
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Ven 20 Sep 2019
Posté le : Mer 12 Aoû 2015    

Hiver 394

Peu de changement dans les factions qui contrôlent le Sénat, si ce n'est le départ à la retraite du Consulaire Caius Julii et le retrait du Flamine Flaminius du à la maladie qui permet au nouveau Censeur Sergius Ahenobarbus d'être présente comme l'un des hommes fort du Sénat à coté des Consuls en exercice Lucius Badinus et Flavius Septimus.

Mené par l'Edile Severus Longus, le groupe des prétendants se détache de la masse des sénateurs. Il est composé de magistrats compétents et connus de tous les romains : le Tribun Droneos, le Consulaire Cornelius Scipio, les questeurs Detritus et Eugenius ainsi que de l'edile Vidrus.

Derrière eux, les vieilles gloires menées par le Gouverneur Macedo et les nouveaux venus se partagent le peu qui reste, on y trouve pelle-mêle le Pontife Pertacus, le Consulaire Claudius, revenu depuis peu à Rome, les anciens Tribuns Crassinus et Getebus, l'actuel tribun Sextus, le Pretorien Lafrenius lui aussi de retour tout comme le Sénateur Poussinus et finissant la marche le jeune Sénateur Petronius Pugnator Felix ainsi que quelques sénateurs ayant fait leur entrée en politique cette année.

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Ven 20 Sep 2019
Posté le : Mer 21 Déc 2016    

Printemps 401

Nouveau siècle et nouveau Sénat, en moins de dix ans les equilibres ont changer du tout au tout et une nouvelle generation de sénateurs affutent leurs ambitions.

Sous l'egide des deux hommes les plus influents de Rome, le Consul Cornelius Scipio Publius et le Preteur Detritus Campanus Julius se presente donc un certain nombre de prétendants :

Les plus prometteurs sont menés par l'actuel Consul Sergius Ahenobarbus Aulus suivi du vieux consulaire Caius Julii Publicola Aulus, de l'Edile Fugitivus Pertinax Septime et du Preteur Ursus Poussinus Albator.

Mené par l'actuel Censeur Octavius Canus Marcus et le Questeur Orlenus Pius Lucius, les jeunes loups du sénat sont prometteurs même si certains n'ont pas connu le succès cette année : Le Tribun Primus Dobrasus Aulus, L'Edile Aurelius Pulcher Publius, le Pretorien Lafrenius Calrus Lucius et le questorien Petronius Pugnator Felix.

Vient enfin les sénateurs prometeurs menés par le Questeur-Flamine VALERIUS PUBLICOLA Primus, avec notament le troisième questeur CLOELIUS SICULUS Titus et les nouveaux sénateurs VANSTENUS ETRUSCUS Titus, LAUDANUM Marius et LUCRETIUS LAURENTIUS Tukius

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Ven 20 Sep 2019
Posté le : Mar 20 Jui 2017    

Hiver 402 :

Alors que les elections pour les magistratures pour l'année 403 sont attendues avec impatience, de nombreux noms de sénateurs sont sur les levres des foules allant aux thermes, aux théâtres, aux marchés...Rome bruissent des avis politiques de ses habitants.

Parmi les plus connus, on site comme les hommes les plus influents de la République le Consul en campagne au Samnium CORNELIUS SCIPIO Publius, mais aussi le Consulaire-Preteur DETRITUS CAMPANUS Julius

Suivent ensuite les tenors du sénat comme le consul URSUS POUSSINUS Albator, le Pontife PERTACUS PANTHERA Caius, le consulaire MACEDO Lucius, le Flamine PETRONIUS PUGNATOR Felix.

On cite aussi les espoirs du sénat, comme l'Edile ORLENUS PIUS Lucius, les sénateurs Crassinius, CARMANOVIUS Juliannus, VANSTENUS ETRUSCUS Titus et LAUDANUM Marius Titus

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Ven 20 Sep 2019
Posté le : Mer 14 Fév 2018    

Printemps 405 :

Les années passent et apporte leur lot de changement où pas.

Ainsi les trois sénateurs les plus influents restent le Consul DETRITUS CAMPANUS Julius, le Censeur CORNELIUS SCIPIO Publius et enfin le Consulaire URSUS POUSSINUS Albator

Les ténors du Sénat ont cependant quelques peu changer le Pontife ORLENUS PIUS Lucius et les Préteurs FUGITIVUS PERTINAX Septime et POPILIUS CALVITIUS Titus ont développé leur influence qui supassent les plus prometteurs des sénateurs comme le Flamine PETRONIUS PUGNATOR Felix, le Tribun Langelus et l'Edile Sergius Ahenobarbus Manius, qui eux-même doivent se méfier des Prétoriens Lafrenius Calrus Lucius
et Lucius Eugenius Primus , ainsi que de l'étoile montante des Ploutocrates FADIUS PRISCUS Aulus qui ne souhaite que leur ravir la place

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Ven 20 Sep 2019
Posté le : Mer 14 Fév 2018    

Ces meneurs influencent donc un sénat dont la composition ne semble plus aussi monolithique que précédemment :

Les Optimates représentent quatre dixième du Sénat, mais avec deux meneurs comme le Consul Détritus, représentant les plus Traditionnalistes des Sénateurs, et le Consulaire Poussinius, représentant les Conservateurs "légèrement" plus ouvert au monde moderne.

Vient ensuite le groupe des sénateurs Progressistes qui regroupent les Modérés du vieux Consulaire Macedo, mais aussi le Pontife Orlenus et le Censeur Cornelius Scipio et ce qu'il reste des Légalistes sous la direction du vieux sénateur Moirus.

Suit en quantité le ventre mou du Sénat, les Neutres, qui représente un huitième du sénat. Ils se composes de vrais indécis non alignés aux factions ou de sénateurs Opportuniste mené par le toujours cynique sénateur Domus.

Les Impérialistes représentent un dixième du sénat sous l'influence du sénateur Petronius Pugnator Felix. Comme à la Légion la discipline est de règle derrière le chef, même si l'on à déjà remarqué quelques divergeance entre ses lieutenants Fabius Nautius et Spurius Martus Nerva

Les Populares représentent un vingtième du Sénat, attachés à la cause de la Plèbe, ils ont le défaut d'avoir de nombreuses fortes têtes : les prétoriens Crassinius, Lafrenius et Eugenius, les Tribuns Langelus et Volaginius, le sénateur Lanius et l'héritier Getebus Primus, mais aussi une politique éclaté entre un rapprochement avec les Enragés mené par le Prétorien Lafrenius et une vision plus consensuelle avec le Prétorien Eugenius et le Tribun Langelus.

A peine moins nombreux, les Isolationnistes ne font guère parler d'eux en cette période de guerre et de possible extension territorial mais c'est vrai qu'il semble leur manquer un leader d'envergure.

Enfin les Ploutocrates, représentant moins d'un trentième du Sénat alors qu'ils sont si puissant à l'Ordre Equestre, sont menés par le richissime sénateur Carlamagnus dont on connaît les accointances avec le consulaire Poussinus.

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Ajax



Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 34
Inscrit le : Lun 10 Jui 2019
Posté le : Mer 19 Jui 2019    

Sénat en fin 408


Les hommes :

Après la guerre civile et les combats dans l'urbs, le sénat est décimée, et nombreuse sont les vielles gens qui ne se montre plus,

Ainsi c'est les honorables Macedo et Cornelius Scipio qui peuvent se targuer d’êtres les hommes les plus influents de Rome, grâce a leurs parcours politique les deux hommes sont des figures majeurs de la république et de la curie

Juste derrière on trouves les deux Préteur Julius et Valerius, suivi de prés par le questeur Flaminus, Les 3 hommes sont clairement les figure montantes du sénat, de lignée noble et fervents républicain ils sont largement écouté dans les débats, et prone un renouveau certain

Un peu en retrait se trouves le sénateur Petronus, qui malgré sont absences reste très respecter ; puis le sénateur Lafrenius qui lui aussi conserve une certaine influence dans la curie. Puis l'ombre de la gens Sergius et ses multilples branches reste présentes dans les petit groupes de discution

On trouve après la jeunesse avec les sénateur Tadius, Decimus et Montagus qui essaye de faire une place dans le sénat


Les Factions


La guerre civile a bouleversé l’équilibre du Sénat ;

Les Modérés (8/10)

La frange modéré du sénat se retrouve largement majoritaire dans la curie, mener par les 4 hommes les plus influents de Rome,elle a gagné du terrains sur toutes autres factions elle se divise néanmoins en 4 courant de pensée :

Les Légaliste mener par le noble Macedo, courant majoritaire du mouvement modére, pronne le respect des lois et l’équilibre social ; on dit que se serai le questeur Flaminus qui incarnerai l'avenir du courant,

Les Progressiste, mener par la gens Scipio, entre traditions et progrès social, deuxieme puissance du mouvement modéré

Les Paternalistes ou traditionnalistes, menés par les Valerii, modérés mais proche des conservateurs du fait de l’importance accordée à la Gens à la religion. Elle gagne en partisans suite aux démonstrations de vertu des Valerii.

Les Républicain, mener par les Julii, modéré a tendance populares proche du peuples sans etre populiste ; courant proche du mouvement modéré de l'ordre equestre et de Sextus Montagus



Les Optimates (4/20)

Les Optimates on perdu leurs domination sur le sénat a cause des évenement des la guerre civile impliquant les plus renommée des Gens du courant, elle reste cependant la 2eme force politique du sénat, divise en deux courant de pensée

Les Traditionaliste, mener par l'ombre de la gens Détritus, noblesse dure et traditionaliste, anti-grec et pro-patricien, des hommes qui ne rigole pas avec les tradition romaines;

Les Convervateurs, mener par les Poussinus, conservateur tendre et plus intéresser par la gloire du cursus qu'autre chose

Les Populares (4/20)

Les populares sont les seconds grands gagnant de la redistribution des cartes dans la curie ; le mouvement grossis pour presque atteindre le niveau d'influence des Optimates mais se divise aussi beaucoup, prés de 5 courants de pensée pas très bien défini lutte pour mener la frange Populares

Les Enragés, mener par Lafrenius

Les Populiae mener par le pretorien Crassinus

Les Novateurs mener par le sénateur Langelus

Les Nova Homus mener par Lanius

Les Res Populus mener par Eugenius


Les Impérialiste (2/20)

Les impérialiste eux prennent les dessus sur le isolationniste, restant très souder sous la coupe de la gens Petronus mais coincer entre les mouvement optimates et modéré, le faction impérialiste semble condamner a être un mouvement de seconds plans, sauf si ils venait a se joindre avec les Optimates ou meme les modéré qui sais

Les isolationniste (1/20)

Les isolationniste sont le mouvement le plus faible de la curie avec a sa tete la gens Sergius, il pèche a recruter des nouveaux sénateurs mais reste un mouvement soudés et cohérent dans ses idées

les Ploutocrates (1/20)

Le courants qui en est pas uns le plus simple a comprendre, ils veulent s'enrichir et develloper le commerce pour les reste si ca n'empiete pas sur leurs affaires ils n'ont pas d'avis.

OE


L'ordre esqueste lui n'a pas subit autant de chamboulement que le sénat, trois grand mouvement si côtoie et lutte pour la suprématie politique

Les modérés (8/20) mener par Macedo, qui reussit l'exploit d'etre l'homme le plus influents au sénat comme au l'autel des equites, secondés par Sextus Montagus et Brutus Verres le jeune, indéboulonnables défenseurs de la cause, ou des causes plébéiennes.

Les laboratores (6/20) , du côté des plus faibles mener par les sénateurs Crassinius, Eugenius et Lafrenius, voir Getebus le jeune


Les Mercatores (6/20) leurs programme politique repose toujours sur l'économie, la richesse et un certain pragmatisme politique mener par les sénateurs Edenus et Salvius

  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses <<   Page: , 2  






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2019 Groupe FSB
Page générée en 11 requêtes