Date du jeu : été 410
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Loi sur la création des magistratures adjointes plébéiennes
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1,      >>
Loi sur la création des magistratures adjointes plébéiennes
Auteur Message
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Mer 25 Nov 2015    

Patres, j'ouvre aux débats, la proposition de loi suivante des sénateurs Salvius et Domitianus :


Citer
La loi sur la création des Magistratures-adjointes plébéiens, mise en application en l’an 396 après la fondation de Rome, sous l’égide du Consul Cornelius Scipio, sur proposition du Sénateur Titus Salvius et Domitianus est applicable à partir de ce jour dans toutes les provinces, cités et terres placées sous la juridiction de la République Romaine.

Préambule :
Afin d’associer la plèbe aux affaires intérieures, de restaurer la concorde de façon plus profonde et entière, en tenant compte de la spécificité des édiles-adjoints plébéiens déjà définit par la Lex Forestia de 389, il est décidé l’amendement des Lois suivante afin de créer les Magistratures-Adjointes plébéiennes de la Questure, de la Préture, du Consulat et de la Censure

Article 1 : L’article 10 de la Lex Laudana de 322 sur la Création de l’Ordre Équestre est amendé tel que :
Article 10 : Les membre de l’Ordre équestre ont vocation à occuper les missions d’administration de haut rang, sous l’autorité et la désignation des Magistrats de la République ou celles des Comices réunie pour le vote de magistratures plébéiennes.

Article 2 : L’article 8 de la Lex Labiena sur le Cursus Plébéien est amendé tel que :
Art 8 : Le rang mineur est composé des fonctions publiques de niveau intermédiaire. Le postulant doit avoir exercé des fonctions de conseiller préfectoral pendant au moins deux ans, ou, selon la Loi Aria de 389 sur l’organisation militaire de la République, un service de la force Quirinus ou avoir rempli la magistrature d’Édile adjoint Plébéien tel que défini dans la lex Forestia de 389 sur la création de deux postes d’édiles-adjoints plébéiens . Son accès se fait par décision d’un personnage de rang majeur, extraordinaire ou par un magistrat. Le magistrat a toujours le choix en priorité. Il n’y a pas de spécification détaillée des fonctions de rang mineur. Ces fonctions sont créées par les responsables concernés en cas de besoin.

Article 3 : L’article 9 de la Lex Labiena sur le Cursus Plébéien est amendé tel que :
Art 9 : Le rang majeur est composé de fonctions publiques d’importance. Il inclut, en particulier de la fonction de juge provincial délégué par les Préteurs de Rome et des fonctions électives plébéiennes recouvrant la direction des administrations de la république.. Ces places doivent être prévues par la loi ou mises en place par un magistrat dans son domaine de compétence puis pourvu par voix d’élection selon les principes légaux en cours par réunion des Comices

Article 4 : L’article 7 de la Lex Junia sur l’administration de l’État de 354 est amendé tel que
Art 7 : Un plébéien ayant été licteur pendant une durée minimum d’un an peut réclamer la priorité d’accès au rang mineur. Un Membre de L’ordre Équestre peut faire abstraction des articles 4 et 5 afin d’assurer la mission d’administration de haut rang qui est la sienne tel que défini dans la Lex Laudana de 322 sur la Création de l’Ordre Équestre.

Article 5 : L’article 5 de la Lex Junia sur l’administration de l’État de 354 est amendé tel que
Article 5 : La hiérarchie des postes s’inscrit dans le cadre de la Lex Labiena sur le Cursus Public Plébéien de 327. Les postes sont hiérarchisés comme suit
a - Chefs de Bureaux dit «  Magistrat-Adjoint Plébéien  » :
Ils sont les premiers fonctionnaires de chaque bureau de l’administration et sont responsables devant les magistrats du bon fonctionnement de celui-ci. Ils sont le lien entre les magistrats et leur administration. Ils ont donc pour devoir de s’assurer l’efficacité de leur Bureau.
Le Chef de Bureau possède un rang majeur dans le Cursus Public Plébéien Pour accéder à cette fonction il faut être citoyen de droit romain, être plébéien, avoir effectué au moins 5 ans l’exercice d’une fonction d’un rang mineur du même bureau ou être membre de l’Ordre Équestre.
Les Magistrat-Adjoints plébéiens de la Questure, de l’Édilité, de la Préture, du Consulat et de la Censure sont désignés annuellement par le vote des Comices entre les différentes candidatures recueillies par les Tribuns de la Plèbe lors de l’appel aux candidatures pour les magistratures plébéiennes tel que défini dans l’article 2 de la loi Forestia de 389 sur la création de deux postes d’édiles-adjoints plébéiens.


Article 6 : L’article 3 de la Lex Forestia de 389 sur la création de deux postes d’édiles-adjoints plébéiens est amendé tel que :
Article III : Des prérogatives des édiles-adjoints plébéiens.
Les édiles adjoints plébéiens ont une charge par délégation des édiles et sous l’autorité de ceux-ci, ils permettent à l’édilité de se décharger de certaines prérogatives afin d’améliorer l’efficacité de l’édilité sur les charges conservées ainsi que sur celles déléguées aux édiles adjoints plébéiens.
L’administration des services de l’Édilité leur est confié annuellement en remplacement des Praepositus remplacé par la Loi Salvia de 396 sur les Magistratures-Adjointes plébéiennes par l’Édilité-Adjointe plébéienne
Le reste des dispositions de l’article 3 reste inchangé.

Article 7 : L’article 2 de la Loi Verres de 334 sur le Tribunat de la Plèbe est amendé tel que :
Article II
Pour être candidats au tribunat, il faut être citoyen romain âgés d’au moins de 30 ans, répondre aux conditions de cens requises pour être Sénateur et être reconnu comme citoyen plébéien.
Article 8 : L’article 2 de la Loi Verres de 334 sur le Tribunat de la Plèbe est amendé tel que :
Article III
Les sénateurs occupant une magistrature du cursus honorum (questeur, édile, prêteur et consul) lors de l’appel aux candidatures, ainsi que tous les candidats à ces mêmes magistratures et les plébéiens candidats aux magistratures-adjointes plébéiennes pour l’année suivante ne peuvent pas se porter candidat aux élections tribunitiennes.
Tout autre magistrat ou citoyen occupant une charge (maître de sodalité, directeur de l’académie, flamine …) peut quant à lui être candidat et occuper la fonction de Tribun sans avoir à démissionner des fonctions qu’il occupe par ailleurs, même s’il est élu Tribun de la Plèbe.

Article 9 : L’article 7 de la Loi Verres de 334 sur le Tribunat de la Plèbe est amendé tel que :
Article VII
Les Tribuns ont vocation à intervenir dans les affaires et les domaines qui concernent la Plèbe.
Il se repose en cela sur les Magistrats-adjoint Plébéien élus qui gèrent, sous son autorité et celle conjointe de leurs Magistrats de tutelle, les différents domaines touchant à la Plèbe. Obéissant au principe de spécialisation les magistrats-adjoints Plébéiens s’occupent des domaines comme l’aide sociale, l’hygiène et la santé, l’agriculture, le commerce, l’artisanat, l’architecture et l’urbanisme, la cité de Rome, l’organisation et l’aménagement des provinces romaines.
Le Tribun de la Plèbe peut alors se concentrer pleinement sur la représentation de la Plèbe au Sénat et sur le travail législatif induit par les possibles plébiscites.
Si les magistrats-adjoints Plébéien ou le Tribun empiètent sur les compétences d’un autre magistrat, une conciliation devra être ouverte par le Censeur, à défaut par un magistrat a imperium.
Les autres magistrats doivent respecter les compétences du Tribun et des Magistrats-Adjoints plébéiens


Article 10 : L’article 9 de la Loi Verres de 334 sur le Tribunat de la Plèbe est amendé tel que :
Article IX
L’autorité des Tribuns porte sur tout le territoire de la République et sur les Magistrats-Adjoints plébéien. Un Tribun peut quitter la ville de Rome pour se rendre où bon lui semble tant qu’il reste au moins un Tribun dans le pomerium. En tant que magistrat de Rome, la Puissance Tribunitienne s’applique au Tribun quel que soit l’endroit où il se rend sur le sol romain.

Article 11 Mesure Transitoire
Tant qu’aucun candidat n’est en mesure d’être présenté à la magistrature-adjointe plébéienne correspondant à son Bureau, le Praepositus en exercice à la date de vote de cette loi, reste en charge de son Bureau au même conditions et niveau d’émoluments que précédemment.



----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Jeu 26 Nov 2015    

Songeur

Donc on créer une armée de magistrats adjoints que l'on place ensuite sous la responsabilité des tribuns de la Plèbe et on précise qu'en cas de désaccord avec les magistrats du Sénat il faut trouver une conciliation ?

Je ne comprend pas cette nécessité de toujours diluer le pouvoir de nos magistrats en leur adjoignant toujours plus de sous-fifres, si ce n'est saper l'autorité du Sénat au profit de l'Ordre Equestre.

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
BUSTOS Mercurion
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 416
Inscrit le : Dim 18 Sep 2011
Posté le : Ven 27 Nov 2015    

Je suis assez d'accord. Je ne vois pas en quoi il est si utile à notre République de placer des Equites un peu partout. Ils ont voulu un ordre de nature honorifique, ils l'ont. Cela suffit. Ce n'est pas parce qu'ils sont membres qu'il faut leur donner de la place automatiquement dans nos institutions...

----------------------
La Louve chasse, ses Louveteaux savent lui faire confiance...

Questeur 396
Edile 397
(C'est fou ce qu'on découvre quand on vérifie le tableau des Magistratures ... Citation d'Alzeimerus, dans "Vous auriez pas vu mon stylet?")
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Ven 27 Nov 2015    

Approuve

D'autant plus que le Senat est ouvert aux Equites qui souhaitent s'engager dans la politique de Rome ...

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Sam 28 Mar 2020
Posté le : Mer 02 Déc 2015    


Titus Salvius

Le Tribun Salvius sourit

Je me permet de rectifier votre erreur de jugement Sénateurs, l'Ordre Equestre a vocation à occuper les missions d’administration de haut rang, sous l’autorité et la désignation des Magistrats de la République.

C'est dans cette optique qu'est placée la reforme que je présente ici bien que la porte ne soit absolument pas fermer aux citoyens issus de la plèbe et de l'administration en place. Les magistratures plébéiennes sont ici dépendantes des magistrats et mène, grâce au cursus revu, vers le Tribunat de la Plèbe. Ce qui permet d'avoir a cette magistrature des citoyens compétents et conscient des rouages de l'administration romaine.

Les magistratures sénatoriales reste des instances de décision tandis que les magistratures plébéiennes sont administratives : les deux sont donc complémentaires et à l'avantage de présenter aux Romains une reforme en sa faveur sans pour autant affaiblir le pouvoir du Sénat.

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
BUSTOS Mercurion
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 416
Inscrit le : Dim 18 Sep 2011
Posté le : Jeu 03 Déc 2015    

Ce n'est pas une erreur de jugement c'est de la connaissance historique.

Sous feu Harpax, il décida de contrer le poids du Sénat et se fit adopter par un Plébéien. Ensuite il écrivit les prémices de ce qui fait l'ordre équestre.

Quel intérêt ? Représenter la Plèbe par ses membres qui ont le plus réussi. Dans quel but? Afin simplement de repérer ceux qui parmi eux avaient de l'argent et les honorer.

Donc j'en viens toujours au même point : c'est un ordre honorifique. Pas pour deux as destiné à diriger la République sous couvert de prendre la main sur les institutions en faisant semblant de s'intéresser aux affaires administratives de la République.

Du coup, j'accepterais cette Loi si jamais les Equites associés aux administrations étaient taxés sur leur Tributum comme le sont les Sénateurs. Et ça en refroidirait pas mal...

----------------------
La Louve chasse, ses Louveteaux savent lui faire confiance...

Questeur 396
Edile 397
(C'est fou ce qu'on découvre quand on vérifie le tableau des Magistratures ... Citation d'Alzeimerus, dans "Vous auriez pas vu mon stylet?")
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
SERGIUS AHENOBARBUS Aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 405
Inscrit le : Ven 31 Jan 2014
Posté le : Ven 04 Déc 2015    

/Souriant et parlant sans s'adresser directement à quelqu'un.

Le blocage de certaines n'est donc qu'une question d'argent ? Une sordide jalouse sur le taux d'imposition plus favorable ?

----------------------
AVLVS•SERGIVS•VOLVSI•FILIVS•VOPISCI•NEPSOS•AHENOBARBVS
Rang et tendance : Patricien et neutre
Première page de la domus : En cliquant sur la domus, pour savoir tout sur les membres, sur la richesse familiale, qui est encore à marier ou mort.
Naissance : 354
Cursus Honorum : Quaestor : 397 Aedilis : 398 Praetor : 400 Consul : 401
Cursus Officium : Missum Extraordinarium : 383 à 385 Magister opus: 390 (Ma carte montrant l'Urbs et ses quartiers) Flamen: 396 à maintenant (Junon)
Liens divers : Pour en savoir plus sur les Sergii Ahenobarbi, suffit de cliquer dessus. Ou encore sur l'arbre généalogique (dernière mise à jour : 397) de la gens Sergia. Ou bien sur la composition du sénat (dernière mise à jour : 390). Ma carte perso montrant l'étendue de la république romaine(dernière mise à jour : 393), et des territoires connus.
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Ven 04 Déc 2015    

Vers le sénateur Sergius

Non je crois que nous sommes nombreux ici à nous réjouir de contribuer autant que possible aux revenus de la République ... même si je conçois que c'est un concept abstrait pour ta Gens qui cherche en général autant que possible à se dispenser de payer son tributum.

Le blocage que tu évoques concerne d'avantage la tendance globale consistant à délaisser le Sénat de ses prérogative au profit de l'Ordre Equestre, institution dont le seul mérite pour y siéger chaque année, consiste à amasser la plus grosse fortune possible.

D'ailleurs comment un homme peut prendre une décision stratégique quand cette dernière risque de lui couter sa place. C'est toute la problématique de l'Ordre Equestre et c'est ce qui fait qu'il ne s'agit de rien d'autre qu'un ordre honorifique au sein de notre République.

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
BUSTOS Mercurion
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 416
Inscrit le : Dim 18 Sep 2011
Posté le : Ven 04 Déc 2015    

Lève les yeux au ciel ...

Ah les fameux défenseurs de l'Ordre Equestre parmi les Patriciens...

Puis regarde en direction du Sénateur Ahénobarbus

Pour ton information les Patriciens ont toujours financé la République. D'un point de vue religieux, ce sont les Dieux qui ont instauré la distinction entre les Patriciens et les Plébéiens. D'un point de vue économique, les Patriciens se sont cantonnés aux métiers nobles : la Guerre, la Culture et la Politique.

Et si l'on parle d'un point de vue économique, nous avons tous ici un tributum fort élevé qui est lié à notre implication ... politique. Et désintéressée.

Or, des voix veulent maintenant donner la même importance à des Equites qu'à des Patriciens.

Alors qu'ils participent tout autant à la vie économique de notre République, puisqu'ils sont si désireux de pouvoir travailler au Service de notre République. Et là on verra les vraies intentions de chacun...

se tourne vers son voisin mais d'une voix tout aussi forte
mais il est vrai que je m'adresse à quelqu'un dont la famille s'illustre par de l'optimisation fiscale suis je bête...

----------------------
La Louve chasse, ses Louveteaux savent lui faire confiance...

Questeur 396
Edile 397
(C'est fou ce qu'on découvre quand on vérifie le tableau des Magistratures ... Citation d'Alzeimerus, dans "Vous auriez pas vu mon stylet?")
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
Volaginius Domitianus Decimus



Autorisation : Membre
Nb de messages : 195
Inscrit le : Mer 11 Mar 2015
Posté le : Ven 04 Déc 2015    

Se lève

Le but de cette loi est de permettre aux plébéiens d'être représenté.
Je rappelle avant tout que le peuple est constitué de plébéiens et de patriciens. Parmi les plébéiens, il n'y a pas que des équestres
Le peuple en général constitue l'énorme majorité des citoyens

Je reconnais qu'il est nécessaire d'avoir un cens pas très bas pour intégrer ces fonctions.

Je me pose une autre question qui vise les plus conservateurs, mis à part le choix des dieux, la personne pour prétendre être patricienne doit avoir son père fils de patriciens, sa mère,fils de patricienne, fille d'un homme patricien? Si vous avez un parent plébéien et un autre patricien, patricien ou plébéien?

Rien n'est indiqué sur cela. Aucune loi, sinon les dieux. J'aimerai savoir.


Quant à l'optimisation fiscale, je serai en faveur d'un projet qui augmenterait très légèrement le tributum d'un équestre .Comme au Sénat, des chevaliers sont volontaires alors que d'autres sont ininteressés.

----------------------
Sénateur populares









Mail:romepjem@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Lun 07 Déc 2015    

Puisque nous revenons sur la distinction entre plèbe et patriciat, et entre ordre sénatorial et ordre équestre, voici les propositions qui me semblent les plus importantes à mettre en œuvre pour clarifier l'ordre social et préserver les intérêts de la République :

- réserver le tribunat de la plèbe aux seuls plébéiens
- élever le cens sénatorial
- élever le cens équestre
- tout chevalier décidant de siéger au Sénat et en obtenant l'autorisation du censeur quitte automatiquement l'ordre équestre
- réserver les plus hauts postes de fonctionnaires aux représentants de l'ordre équestre

En ce qui concerne la multiplication des magistratures avec la création de ces nouvelles magistratures plébéiennes, je reste dubitatif. Le besoin se fait-il sentir de ces nouveaux postes ? Par exemple, les préteurs ont-ils réellement besoin d'avoir de tels adjoints ?
Aucune demande n'a jusqu'ici été faite en sens.

Je pense qu'il vaut mieux laisser aux magistrats de décider s'ils ont ou non réellement besoin de tels adjoints et, si cela est le cas, leur demander de les nommer parmi des membres de l'ordre équestre.

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
SERGIUS AHENOBARBUS Aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 405
Inscrit le : Ven 31 Jan 2014
Posté le : Mar 08 Déc 2015    

/Se levant.

Laisser aux magistrats estimer si ils ont besoin d'aide ? C'est risqué car si ils reconnaissent avoir besoin d'une aide, une aide plébéienne qui plus est, cela risque de blesser leur estime de soi qu'on certains patriciens.

/Souriant et regardant les sénateurs.

Sans vouloir vexer qui que ce soit avec ma comparaison, car ce n'est qu'une comparaison. ... Mon fils de quatre ans refuse parfois l'aide de sa mère ou d'une esclave, estimant qu'il est capable. Si l'intention est louable, si je suis fier qu'il tente d'agir seul et de prendre de plus en plus d'autonomie, je n'oublie pas qu'il augmente dangereusement le risque d'échouer ou de mal faire.

/Moins souriant.

Et c'est ce qui risque peut-être d'arriver ici. Des hauts magistrats estimant qu'ils sont capables d'agir sans l'aide de personne, et qui se retrouve ensevelit par la complexité et la difficulté de la tache.

Comme certains ici aiment à le répéter, surtout aux isolationnistes, la république n'est plus la cité controlant une partie du Latium. Nous ne sommes plus à l'époque où il suffisait d'une bonne journée à cheval pour aller d'une frontière à une autre de l'ager romanum. Nous controlons un vaste empire. Allant des montagnes au nord de la péninsule à la mer au sud de cette même péninsule. Sans parler de colonies et de comptoirs dans plusieurs endroits lointains.


/Vers le consul Publius Cornelius.

J'estime pour cela, que les magistrats ne sont pas légitimes de dire si ils ont besoin ou non d'une aide venant de l'ordre equestre ou d'ailleurs. Ils ont, du fait de leur position, un parti pris. Seul le sénat tout entier, avec les rapports des fonctionnaires en tête, doit statuer sur le sujet.

----------------------
AVLVS•SERGIVS•VOLVSI•FILIVS•VOPISCI•NEPSOS•AHENOBARBVS
Rang et tendance : Patricien et neutre
Première page de la domus : En cliquant sur la domus, pour savoir tout sur les membres, sur la richesse familiale, qui est encore à marier ou mort.
Naissance : 354
Cursus Honorum : Quaestor : 397 Aedilis : 398 Praetor : 400 Consul : 401
Cursus Officium : Missum Extraordinarium : 383 à 385 Magister opus: 390 (Ma carte montrant l'Urbs et ses quartiers) Flamen: 396 à maintenant (Junon)
Liens divers : Pour en savoir plus sur les Sergii Ahenobarbi, suffit de cliquer dessus. Ou encore sur l'arbre généalogique (dernière mise à jour : 397) de la gens Sergia. Ou bien sur la composition du sénat (dernière mise à jour : 390). Ma carte perso montrant l'étendue de la république romaine(dernière mise à jour : 393), et des territoires connus.
  Haut de page Bas de page 
 
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Mar 08 Déc 2015    

Les magistrats ne sont-ils pas des personnes responsables devant répondre de leurs actes devant le Sénat et le Peuple de Rome ?

De plus, ils disposent déjà du droit de delegatio qui leur permet de confier une tâche à un tiers, et il y a déjà eu de nombreux exemples de l'application de cette possibilité qui leur est offerte.

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
BUSTOS Mercurion
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 416
Inscrit le : Dim 18 Sep 2011
Posté le : Jeu 10 Déc 2015    

Et voilà qu'un Sénateur estime qu'un Magistrat n'est pas légitime ... et la suite ce sera quoi? Que l'Ordre Equestre désigne les candidats à une magistrature? Ou puis quoi encore, la Démocratie?

Non cette idée n'est pas bonne. Elle va à l'encontre de l'ordre de notre société.

----------------------
La Louve chasse, ses Louveteaux savent lui faire confiance...

Questeur 396
Edile 397
(C'est fou ce qu'on découvre quand on vérifie le tableau des Magistratures ... Citation d'Alzeimerus, dans "Vous auriez pas vu mon stylet?")
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Jeu 10 Déc 2015    

Après l'intervention du sénateur Bustos, à son entourage

Je l'ai d'abord jugé fils de traitre, mais plus le temps passe et plus il monte dans mon estime ...

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1,      >>






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2020 Groupe FSB
Page générée en 10 requêtes