Date du jeu : été 410
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : Lex Junia sur les armées de la République
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1,      >>
Lex Junia sur les armées de la République
Auteur Message
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Mer 13 Juil 2016    

Patres, je vous invite à porter vos derniers commentaires concernant la lex Junia sur nos armées, avant que le texte définitif soit mis au vote.

Citer

Préambule


Par la présente Lex , Le Sénat et le Peuple de Rome déclarent

Qu'il appartient aux citoyens de Rome , sous l'égide du Sénat et du Peuple de Rome , et à l'aide de leurs alliés, de défendre leurs libertés contre leurs ennemis. Donner son sang pour la République est un droit et un devoir pour tout citoyen romain.


Titre I. De la mobilisation

Article 1
Une légion de la République de Rome est le corps d'armée dans lequel servent les citoyens romains pour défendre par les armes leur liberté et les intérêts de leur cité. Elle est plus communément appelée légion romaine car elle se compose exclusivement de citoyens romains. C'est au sein de la Légion que le recours légale à la violence et à la guerre contre les ennemis de Rome est autorisée . Tout citoyen romain agé de 17 à 50 ans y est mobilisable.

Article 2

L'enrôlement d'une Légion a lieu au début de la saison de la guerre , jusqu'à la suivante. Cette période constitue un service complet. Cependant la Légion peut être mobilisée à n’importe quel moment de l’année. Les Consuls ou le Dictateur sont responsables du choix de leurs Tribuns militaires et de l'enrôlement. Le sénat peut déléguer cette responsabilité à d'autres magistrats à Imperium. En dehors des Tribuns militaires , les membres de la Légion sont appelés par tirage au sort. Le recrutement de citoyens volontaires est possible à condition de ne pas rendre leurs situation dans l'armée permanente ou similaire à ceux de professionnels.

Article 3

En temps de paix , un citoyen ne peut être mobilisé plus d'un an de suite et ne peut faire plus de deux services complets. Est dispensé de d'enrôlement tout citoyen reconnu inapte pour raison physique ou mentale par les magistrats responsables du recrutement . Les Tribuns de la plèbe pourront faire réexaminer l'enrôlement d'un citoyen à sa demande , si les justifications sont réelles. Il appartient aux seuls aux magistrats responsables du recrutement de confirmer ou non cette enrôlement. De même tout citoyen ayant été mobilisé déjà pour dix services complets est dispensé , à moins de signifier sa volonté de servir une fois encore.

Article 4

En dehors du recours à la dispense de l'article 3, tout refus de se soumettre à la mobilisation peut être puni par la mort ou l'exil.

Article 5

Chaque citoyen doit se présenter avec ses propres armes et son équipement défini en fonction de la classe où il sert, prêt pour la guerre au jour et au lieu choisi par le magistrat recruteur. Ne pas se présenter à cette convocation est puni par la mort ou l'exil. Par serment , les citoyens choisis se placent sous le commandement des Consuls pour un service complet. Dès lors , par ce serment et en vertu de l'imperium militiae , ils lui doivent totale obéissance et le temps de la campagne celui ci a droit de mort sur eux et peut user des récompenses et des punitions qu'il juge utiles pour maintenir l'ordre et la discipline dans les rangs. Les citoyens sont libérés de ce serment lors de leur démobilisation et ne pourront rentrer dans Rome qu'après purifications religieuses convenables.


Article 6

En cas de menace grave ou imminente pesant sur la République, le Sénat ou le Dictateur peut appeler à la levée en masse, ou Tumultus. Tout citoyen romain ou allié de 17 à 50 ans doit répondre immédiatement à la levée en masse dans les mêmes conditions qu'à l'article 5. Dans ce cas le recours à l'article 3 est impossible.


Titre II. De la Légion Romaine


Article 7

Une légion est constituée de citoyens et ne peut être permanente ou professionnelle. Tout recours à une force permanente ou de métier est proscrite. Tout soldat mobilisé a vocation à être démobilisé à l'issue d'un conflit.

Une légion est composée de 500 Cavaliers en arme , 1500 soldat d'infanterie en armure complète , et 3000 soldat en armure légers. Le nombre de troupes de soutien et de génie est déterminé par le commandant suprême en fonction des besoins . Chaque citoyen sera enrôlé comme cavaliers, fantassins lourds et légers, troupes du génie et de soutien selon sa fortune et sa classe.

Article 8

Le commandement suprême des Légions est remis au Consuls et au Dictateur le cas échéant , puis aux magistrats inférieurs à Impérium si nécessaire. Ils doivent assurer la mobilisation d'au moins deux légions chaque année, dont une Légion active , mobile et en alerte , et une Légion dite urbaine dont le rôle sera uniquement de défendre la cité de Rome. Le Commandant suprême peut par délégation de son imperium militiae , confier le commandement de ses légions aux magistrats inférieur ou ses tribuns militaires


Article 9

La solde est l'indemnité annuelle du mobilisé pour faire face à ses dépenses liées à la guerre. Dans une légion active , la solde d'un soldat de cavalerie est de 400 as , 200 as pour le soldat d'infanterie lourde et 160 pour le soldat d'infanterie légère. La solde de tout membre d'une légion passive est divisée par deux par rapport à celle d'une légion active. Le butin produit lors de la guerre revient à la République Romaine , toutefois le commandant suprême peut en distribuer une partie aux hommes ayant participé à la guerre afin qu'ils soient justement récompensés de leurs efforts. Le commandant suprême est responsable devant le Sénat en cas de mauvaise répartition.

Des cités de droit latines et des alliés

Article 10

Les magistrats ayant le commandement suprême peuvent ordonner la mobilisation de troupes dans les cités de droit latins en indiquant le nombre et le type de troupes qu'ils souhaitent , le jour et le lieu où ils souhaitent les retrouver. Les citoyens de droit latin combattent dans les troupes auxilliaires qui supportent les légions romaines au combat. Elle devront prêter le même serment d'obéissance aux magistrats suprêmes que les troupes romaines et seront soumises aux mêmes conditions précisées à l'article 5. Les troupes alliées seront mobilisées en vertu de la Loi Dobrasia de 350 sur l'organisation des territoires, leur soldats ne prêtent pas serment aux magistrats romains.


Titre III. De la Flotte Romaine


Article 11

La Flotte romaine représente l’ensemble des navires romains de guerre et de transports appartenant à la République Romaine. Cette flotte ,à l'aide de celle de ses alliés , a pour rôle de constituer une force maritime au service de Rome et de ses intérêts

Article 12

Les Consuls , sous l'autorité du Sénat , ou le Dictateur , possèdent le commandement suprême sur la Flotte , ainsi le peuvent aussi les magistrats inférieurs à Impérium si aucun Consul ou Dictateur n'est disponible. Ils ont toute latitude pour organiser la flotte, son stationnement et son utilisation au cours de la guerre et de la paix. Ils sont responsable de la préservation de la flotte et de son bon usage. Toutefois , la construction , la destruction , l'achat ou la vente de navires de la Flotte romaine est décidé par le Sénat.

Article 13

Les commandants suprême peuvent déléguer leurs commandements à des Navarques qu'ils nomment selon leurs besoins parmi les sénateurs. Ils sont libres de leurs assigner les missions de leurs choix.

Article 14

Le recrutement des équipages est assuré parmi les hommes libres non-citoyens romain pour salaire fixé par le Consul ou ses Navarques et ne pouvant dépasser 50 as par an. L'utilisation d'esclaves parmi les rameurs est autorisée.

Article 15

La présente loi perpétue le Quartier Général de la Flottes à Rome. Etablit dans la Maison de la flotte, villa urbis située sur le Viminal et appartenant à la gens Plinia, dont l’usufruit est accordé à l’état à titre perpétuel. En cas de disparition de la gens ou de son insolvabilité, l’Etat reprendra en charge les coûts d’entretien. Il abritera les archives de la Flotte et les documents administratifs s’y afférant.

Titre IV. Conclusion

Article 16

Cette loi dissout la Loi d’Arius de 389 sur l’organisation militaire de la République et la Loi de 356 sur la flotte de guerre


CAIVS JVNIVS CAMILLVS

S.P.Q.R



----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Libitinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 589
Inscrit le : Sam 02 Avr 2016
Posté le : Mer 20 Juil 2016    

/A la demande du consul Detritus, une petite troupe de centurions viennent se mettre dans un coin. Si ils portant casque et armure, aucun d'eux ne portent le glaive.



----------------------
AEQUO PULSAT PEDE
La mort frappe d'un pied indifférent
Mon mail : libitinus@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
JUNIUS CAMILLUS Caius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1765
Inscrit le : Dim 18 Nov 2007
Posté le : Mer 20 Juil 2016    

/ Regarde si ils sont dans la Curie ou en dehors... /

----------------------

Lucius Junius Camillus - IIIème du nom

Descendant des Junii Brutii, Sénateur Patricien

42 ans
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
PETRONIUS PUGNATOR Felix
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 629
Inscrit le : Ven 24 Juil 2015
Posté le : Jeu 21 Juil 2016    

Attends patiemment l’intervention du consul suite a cette intrusion

----------------------
Centurion lors de la campagne Boienne, Tribun lors de la campagne Venete, Administrateur des travaux 395, Flamine de Mercure 396- ,Questeur 399, Legat au Bruttium 403,
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Jeu 21 Juil 2016    

S'approche des centurions, échange quelques mots bas et prend la parole en direction de l'assemblée

Patres, afin de clôturer le débat en cours, j'ai convié les centurions de la Légion Quirinus, d'une part pour nous faire profiter de leur expérience militaire et donc d'obtenir un avis éclairé sur notre projet de loi et d'autre part pour entériner le sort de la Légion Quirinus et le reclassement des citoyens qui la compose.

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
SERGIUS AHENOBARBUS Aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 405
Inscrit le : Ven 31 Jan 2014
Posté le : Ven 22 Juil 2016    

/Se levant pour parler au consul Detritus.

Leurs expériences militaires sont une chose, mais est ce suffisant pour parler d'un sujet bien plus ... important ... que des simples critères militaires. La guerre, est plus précisément son outil, la légion, est un sujet bien trop sérieux pour être confié à des militaires, aussi expérimentés soient ils.


----------------------
AVLVS•SERGIVS•VOLVSI•FILIVS•VOPISCI•NEPSOS•AHENOBARBVS
Rang et tendance : Patricien et neutre
Première page de la domus : En cliquant sur la domus, pour savoir tout sur les membres, sur la richesse familiale, qui est encore à marier ou mort.
Naissance : 354
Cursus Honorum : Quaestor : 397 Aedilis : 398 Praetor : 400 Consul : 401
Cursus Officium : Missum Extraordinarium : 383 à 385 Magister opus: 390 (Ma carte montrant l'Urbs et ses quartiers) Flamen: 396 à maintenant (Junon)
Liens divers : Pour en savoir plus sur les Sergii Ahenobarbi, suffit de cliquer dessus. Ou encore sur l'arbre généalogique (dernière mise à jour : 397) de la gens Sergia. Ou bien sur la composition du sénat (dernière mise à jour : 390). Ma carte perso montrant l'étendue de la république romaine(dernière mise à jour : 393), et des territoires connus.
  Haut de page Bas de page 
 
JUNIUS CAMILLUS Caius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1765
Inscrit le : Dim 18 Nov 2007
Posté le : Ven 22 Juil 2016    

/ Se lève à son tour /

Ces hommes sont concernés par cette loi en premier lieu de par la fin de la Quirinus. De plus ils ont servi la République avec honneurs , nous pouvons donc bien leur donner l'honneur de s'exprimer devant cette assemblée auguste.

Etant l'instigateur de cette loi , je suis particulièrement interessé d'écouter ce qu'ils ont à nous dire.

----------------------

Lucius Junius Camillus - IIIème du nom

Descendant des Junii Brutii, Sénateur Patricien

42 ans
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Mar 26 Juil 2016    

Remerciant de la tête le Questeur Junius

Je n'ai pas demandé à ces centurions de venir rédiger la lex sur l’organisation militaire de la République sénateur Sergius, mais seulement de nous faire partager leur expérience au sein de la Quirinus, afin que nous puissions éventuellement effectuer un dernier ajustement à nos propositions.

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Mer 10 Aoû 2016    

Attend l'avis des Centurions

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Libitinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 589
Inscrit le : Sam 02 Avr 2016
Posté le : Sam 13 Aoû 2016    


Centurion Quintus Poppaedius

/Il est le premier à intervenir, bien qu'étant le plus jeune des trois.

Si je peux faire une remarque, il serait bien d'indiquer qu'une répartition suivant son origine sera effectué, en plus de la répartition de sa classe sociale. Nombre de citoyens venant de riches cités, ne sont pas habitués à la vie dure qui découle d'être sous les aigles. Nombreux sont ceux qui sont des artisans vivant dans une cité où la vie est plus agréable que la rustique campagne. Trop souvent, ces citoyens craquent d'être si loin de leurs thermes préférés, et deviennent des ombres après trois jours de marche d'affilée. Il faut éviter absolument qu'ils se regroupent au sein d'une même unité, risquant de rendre l'unité un poids lourd pour le reste de la manipule, voir de la légion.



Centurion Lucius Porcius

/Alors que le précédent portait une tunique richement brodée, le second porte une armure et un casque fait d'argent. Le centurion ne sort pas du néant. Surement le fils d'une riche famille du Latium.

J'aimerai, qu'en plus des légats et tribuns militaires, que le consul ai la possibilité de choisir la moitié des centurions. L'autre moitié sera choisit par les hommes de troupes. Les premiers auront l’ascendant sur les seconds.


Centurion Titus Didius

/Le dernier a parler, est le plus âgé des trois. Contrairement aux deux premiers, son accent rustique trahit son origine modeste. Ses cicatrices confirment qu'il a gravit les échelons et qu'il sort du rang.

Je dirai aussi qu'il faut revoir l'âge des citoyens mobilisables en temps normal. Je peux comprendre la nécessité de faire appel à des hommes de cinquante ans en cas de grand danger, mais pas pour une simple campagne. Nombre de citoyens sont déjà usés et gras à un tel age. Je doute qu'ils aident aussi bien qu'un homme de trente ans, avec une hanche qui lui fait mal ou la vue qui baisse, ou un mal de dos à la première nuit. Et je sais de quoi je parle, j'ai cinquante trois ans.

----------------------
AEQUO PULSAT PEDE
La mort frappe d'un pied indifférent
Mon mail : libitinus@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
VOLAGINIUS DOMITIANUS Caius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 283
Inscrit le : Mar 02 Fév 2016
Posté le : Dim 21 Aoû 2016    

/Se lève/

Centurions,vous donnez des avis sur la mobilisation en fonction de la classe sociale ou de l'origine dans différentes manipules ou légions,de mobiliser des hommes plus jeunes,ou de l'organisation et de la sélection des centurions

/S'interrompt/

Cependant,ce qui m'intéresse tout particulièrement,c'est votre avis sur la dissolution de la Quirinus.Je pense que vous serez meilleur que moi pour savoir si cela est bien,mais qu'en pensez-vous? kiss.gif


----------------------
Tribun de la plèbe:400-401-404-405

Membre de la sodalité de Vulcain:401-

Sénateur populares


Mail:romepjem@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Mar 07 Avr 2020
Posté le : Mar 23 Aoû 2016    


Droneos Ahenobarbus Iovinus
tribun de la plèbe - 398


Le sénateur Volaginius a raison de poser une telle question !

Les Legionnaires de la Quirinus assurent la protection de Rome mais sont surtout des fonctionnaires de la République touchant un salaire tous les ans de la part des Consuls...

Nombre d'entre eux sont issue de la Plèbe et cette loi, si le Sénat la juge necessire, n'en supprime pas moins les ressources pour vivre de 5 000 de nos citoyens !

A ce titre je suis d'accord avec le Sénateur, il est important de savoir ce que vous Centurions vous pensez de la suppression de votre charge et du fait que l'on vous jete à la rue, à l'indigeance sans même prevoir de vous reclasse dans les fonctionnaires de la République

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Mar 23 Aoû 2016    

Allons, allons, sénateur Droneos Ahenobarbus, nul ne parle de jeter à la rue les soldats de la Quirinus.
Nous sommes tous pleinement conscients des services et du dévouement qu'ils ont consacré jusqu'ici à la République, et le démantèlement de cette légion, s'il doit avoir lieu, nécessitera bien sûr de trouver quelque chose à leur proposer.

Se tournant vers le consul Detritus :

Je crois, consul, que tu pensais, par exemple, proposer à ceux qui le souhaiteraient de rejoindre la nouvelle colonie de Castrum Badinum Sentinum en pays anare ?

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
JUNIUS CAMILLUS Caius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1765
Inscrit le : Dim 18 Nov 2007
Posté le : Mer 24 Aoû 2016    

Il a été dit avant même que mon projet soit débattu qu'on adoptera ensuite un SC pour reclasser tout les membres de la Quirinus par une commission de sénateurs.

Vu qu'ils sont fonctionnaires comme le Tribun l'a très bien rappelé , ceux qui veulent continuer à servir pourront continuer ailleurs dans les services de l'Etat. Puis d'autres pourront en effet aller peupler une colonie.

----------------------

Lucius Junius Camillus - IIIème du nom

Descendant des Junii Brutii, Sénateur Patricien

42 ans
 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
FUGITIVUS PERTINAX Septime
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1154
Inscrit le : Dim 11 Mar 2012
Posté le : Mer 24 Aoû 2016    

Cela dit la question est pertinente. Selon un autre angle, imaginons par exemple une balance... nous pourrions peser le bilan de la légion Quirinus: à-t-elle rempli ses missions par rapport à ce que l'on attendait d'elle à sa création? L'expérience accumulée de ses légionnaires est-elle une valeur ajoutée par rapport à d'autres légions créées d'une année sur l'autre et envoyées en mission de combat, comme chez les Boiens par exemple? Le coût est -il ainsi vraiment justifié en pensant que l'on pourrait créer 5 légions ?

----------------------
Consul suffect
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1,      >>






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2020 Groupe FSB
Page générée en 10 requêtes