Date du jeu : été 417
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : De la Lucanie
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1, , , ..., , ,      >>
De la Lucanie
Auteur Message
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Dim 25 Sep 2016    

Le consul Publius Cornelius Scipio convoque le Sénat pour une discussion à propos de la Lucanie et de la politique à mener à son égard.

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
VALERIUS PUBLICOLA Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1704
Inscrit le : Ven 12 Aoû 2016
Posté le : Dim 25 Sep 2016    

Dans la Curie, les premiers sénateurs entrent pour écouter le consul. Parmi eux, le sénateur Primus Valerius Publicola se place, debout, derrière les sénateurs ayant exercé des magistratures leur donnant le droit d'être assis sur la chaise curule.

Quelques légers plis sur son visage révèle la concentration, tout comme son regard plus dur qu'à l'accoutumée.


----------------------
Gens Valerii Publicolae

Naissance en 369 Historien de Rome

Rang et tendanceSénateur patricien Faction des Modérés

Cursus honorum Flamine de Vesta (400 - ) Questeur : 401 Edile : 402, 403, 404
Préteur : 406, 408
Consul (409)

Car l'éclat des richesses et de la beauté est chose fragile et périssable ; la vertu, elle, assure la gloire et l'immortalité.

SALLUSTE, Cat, I
  Haut de page Bas de page 
 
VALERIUS PUBLICOLA Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1704
Inscrit le : Ven 12 Aoû 2016
Posté le : Dim 25 Sep 2016    

Un sénateur s'approche de Primus Valerius Publicola. Jeune, le regard un peu perdu, il s''approche de Valerius.

"La Lucanie. connaissez-vous la situation là-bas ?"

Primus répond à vois basse dans la Curie où se presse encore peu de personnes.

"Le consul nous expliquera les motifs de cette convocation en détail. Le dernier rapport (http://www.romejpem.wdmedia-hebergement.net/fsb/sujet.php?sujet=64725) évoquait la difficulté de mettre en place un réseau de renseignements en raison de l'hostilité des Lucaniens, et aussi l'existence d'une société nommée le Bouclier..."

Le sénateur adressa un sourire de remerciement à Valerius, le vit prendre ses tablettes de bois recouvertes d'argile et un style, puis s'éloigna face à l'affluence grandissante de nouveaux arrivants.

----------------------
Gens Valerii Publicolae

Naissance en 369 Historien de Rome

Rang et tendanceSénateur patricien Faction des Modérés

Cursus honorum Flamine de Vesta (400 - ) Questeur : 401 Edile : 402, 403, 404
Préteur : 406, 408
Consul (409)

Car l'éclat des richesses et de la beauté est chose fragile et périssable ; la vertu, elle, assure la gloire et l'immortalité.

SALLUSTE, Cat, I
  Haut de page Bas de page 
 
LAFRENIUS CLARUS Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1092
Inscrit le : Sam 14 Sep 2013
Posté le : Dim 25 Sep 2016    

Lafrenius est l'un des premier à venir s'intaller.


----------------------
Questeur 388, 389 Edile 390, 391 Préteur 392 . Légat 401, 402, (légion Bruttia, Bruttium) Gouverneur 405 (provinces du nord et vénétie)
Consul 406


laf.clarus@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
CLOELIUS SICULUS Titus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 42
Inscrit le : Mar 26 Juil 2016
Posté le : Lun 26 Sep 2016    

Cloelius entre calmement dans la curie puis s'installe au premier rang, attendant le début des débats.

 Adresse email Haut de page Bas de page 
 
SERGIUS AHENOBARBUS Aulus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 405
Inscrit le : Ven 31 Jan 2014
Posté le : Mar 27 Sep 2016    

/Le préteur Sergius Ahenobarbus vient écouter les débats.

----------------------
AVLVS•SERGIVS•VOLVSI•FILIVS•VOPISCI•NEPSOS•AHENOBARBVS
Rang et tendance : Patricien et neutre
Première page de la domus : En cliquant sur la domus, pour savoir tout sur les membres, sur la richesse familiale, qui est encore à marier ou mort.
Naissance : 354
Cursus Honorum : Quaestor : 397 Aedilis : 398 Praetor : 400 Consul : 401
Cursus Officium : Missum Extraordinarium : 383 à 385 Magister opus: 390 (Ma carte montrant l'Urbs et ses quartiers) Flamen: 396 à maintenant (Junon)
Liens divers : Pour en savoir plus sur les Sergii Ahenobarbi, suffit de cliquer dessus. Ou encore sur l'arbre généalogique (dernière mise à jour : 397) de la gens Sergia. Ou bien sur la composition du sénat (dernière mise à jour : 390). Ma carte perso montrant l'étendue de la république romaine(dernière mise à jour : 393), et des territoires connus.
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Mer 28 Sep 2016    

S'approche de son confrère et lui glisse quelques mots à l'oreille

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Mer 28 Sep 2016    

Répond rapidement à voix basse à son comagistrat, puis s'adresse à l'ensemble du Sénat :

Jusqu'à quand, patres, jusqu'à quand laisserons-nous la Lucanie abuser de notre patience ?

Par le passé, cette ancienne province nous a fait défection et, avec l'aide de nos ennemis, s'est constituée en État indépendant.
Et, depuis que cela est ainsi, la Lucanie donne asile, et même encourage des brigands qui viennent régulièrement commettre leurs forfaits sur les terres de la République !
Plusieurs citoyens romains ont eu à souffrir de ces agissements, certains même au prix de leur vie.
Il y a de cela maintenant plusieurs années, le sénateur Claudius avait été agressé par ces bandits à la solde de nos ennemis. Et là, récemment, c'est à nouveau un sénateur, l'édilitaire Lafrenius ici présent, qui, selon toute probabilité, en a à son tour été victime !
Laisserons-nous ces criminels s'enhardir jusqu'à venir ici même à Rome ? Permettrons-nous à la Lucanie de venir porter ses coups au cœur même de la République ?

Ces agissements criminels, et la complicité coupable des autorités lucaniennes, ne peuvent être tolérées plus maintenant.
Je vous informe donc que j'ai transmis un courrier à l'archonte de Lucanie lui demandant expressément de faire mettre un terme définitif aux activités des bandits lucaniens sur nos terres et de nous livrer les coupables des dernières agressions.

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
LAFRENIUS CLARUS Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1092
Inscrit le : Sam 14 Sep 2013
Posté le : Mer 28 Sep 2016    

Opine du chef et lance un...

Oui ! Cela n'a que trop duré ! Ce sont les citoyens romains qui en font les frais chaques jours. La liberté et la sécurité de rome n'est pas une chose à délaisser.

----------------------
Questeur 388, 389 Edile 390, 391 Préteur 392 . Légat 401, 402, (légion Bruttia, Bruttium) Gouverneur 405 (provinces du nord et vénétie)
Consul 406


laf.clarus@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
VALERIUS PUBLICOLA Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1704
Inscrit le : Ven 12 Aoû 2016
Posté le : Jeu 29 Sep 2016    

"Je crois parler au nom de tous si j'exprime tout notre soutien au sénateur Lucius Lafrenius Clarus. Un citoyen Romain doit être protégé par la loi et la puissance de Rome. Que partout dans le monde dire "Je suis citoyen Romain" constitue, que l'on soit plébéien ou sénateur, une protection valable aussi bien face aux brigands que vis à vis des Etats étrangers."

Un silence.

"Il me semble que la situation comprend deux volets : l'un policier, l'autre politique.

Le premier correspond aux brigands, le deuxième à l'asile des brigands et la complicité des autorités lucaniennes.

Pour le problème policier : organiser des patrouilles aux frontières à partir des milices locales, des vétérans démobilisés ; proposer des primes à verser également aux Lucaniens aidant à l'arrestation des brigands et d'autres mesures à décider pourraient contribuer à faire revenir la sécurité. L'avantage des primes étant que, profitant aussi aux Lucaniens, elles permettraient aux frontaliers Lucaniens de se désolidariser des brigands.

Le problème politique est autre. L'asile est-il fourni en toute connaissance de causes par les plus hautes autorités dans un but malveillant, ou bien par un potentat local corrompu et agissant sans l'aval de ses supérieurs ? Avant de s'engager dans une lutte dangereuse, il nous faut plus de renseignements. Personne, ni Lucaniens ni Romains, n'aime être accusé sans fondements prouvés !



Le recours à la diplomatie est déterminant. Profitons des pourparlers nécessaires pour rétablir le dialogue avec les Lucaniens, pour les inviter aux célébrations du 400e anniversaire comme signe de notre volonté de paix, pour négocier des accords de coopération policière entre nos frontières et pour faciliter le commerce. L'avantage de cette solution diplomatique pourrait être triple : sécurité, prospérité, paix.

J'insiste sur la paix. Nous envoyons une légion pour régler le problème Boïen : un front, nous avons des tensions à Rome même avec les enragés, ensuite la Lucanie : troisième front. Pour tout stratège c'est un cauchemar de combattre à la fois au nord, au sud, et d'avoir en même temps des troubles,tout cela dans une période qui pourrait être celle d'une réorganisation militaire.


Le résultat des enquêtes policières, les aveux des brigands arrêtés et questionnés, tout cela nous permettra de déterminer notre situation vis-à-vis de la Lucanie.


Nous devons protéger nos citoyens, rétablir la justice, parvenir à la prospérité par le commerce et à la paix à nos frontières par la diplomatie, autant qu'il est possible.

----------------------
Gens Valerii Publicolae

Naissance en 369 Historien de Rome

Rang et tendanceSénateur patricien Faction des Modérés

Cursus honorum Flamine de Vesta (400 - ) Questeur : 401 Edile : 402, 403, 404
Préteur : 406, 408
Consul (409)

Car l'éclat des richesses et de la beauté est chose fragile et périssable ; la vertu, elle, assure la gloire et l'immortalité.

SALLUSTE, Cat, I
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Lun 15 Avr 2024
Posté le : Jeu 29 Sep 2016    


Lucius Macedo, Chevalier de la faction modérée.
Tribun de la plèbe 377- 378- 379- 383 - 384 -385
Préteur suffect 387
Consul suffect 388 - 389
Gouverneur de la Confederation padane 390-395
Censeur Suffect 396 - 397 Censeur 398 - 399


Le Consulaire Macedo se lève

Consul Cornelius,

Je suis assez étonné des nouvelles que tu nous apportes :


Citer
des brigands qui viennent régulièrement commettre leurs forfaits sur les terres de la République



Il me semble que ni les sénats provinciaux, ni les Ediles de l'an passé, ni les Preteurs, ni même le Consul Detritus n'ai remonté au Sénat, comme tu le fait actuellement ce brigandage si regulier et si important qu'il justifie un débat au Sénat.

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
VALERIUS PUBLICOLA Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1704
Inscrit le : Ven 12 Aoû 2016
Posté le : Jeu 29 Sep 2016    

Adressant un regard empreint de respect au consul Cornelius.


"Le consul est un homme d'une grande qualité. J'ai confiance dans son travail et ses informations. Il nous évoque deux cas : celui du sénateur Claudius il y a quelques années, et celui de l'édilitaire Lafrenius plus récemment. Le phénomène de brigandage existe donc dans la durée.


Cependant, l'enquête policière doit être faite pour l'agression du sénateur Lafrenius Clarus, car il est indiqué une "probabilité".

Outre son origine, il faut aussi quantifier l'importance du brigandage pour savoir si nous agissons pour une question de principe : la sécurité de nos citoyens dans toutes les circonstances ou aussi pour trouver une solution à une situation d'insécurité pouvant décourager les voyageurs dans cette zone. Des chiffres d'agression, même bas, doivent être reportées au nombre de voyageurs et aux motivations dissuadant éventuellement les voyages dans cette zone."

----------------------
Gens Valerii Publicolae

Naissance en 369 Historien de Rome

Rang et tendanceSénateur patricien Faction des Modérés

Cursus honorum Flamine de Vesta (400 - ) Questeur : 401 Edile : 402, 403, 404
Préteur : 406, 408
Consul (409)

Car l'éclat des richesses et de la beauté est chose fragile et périssable ; la vertu, elle, assure la gloire et l'immortalité.

SALLUSTE, Cat, I
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Lun 15 Avr 2024
Posté le : Jeu 29 Sep 2016    


Lucius Macedo, Chevalier de la faction modérée.
Tribun de la plèbe 377- 378- 379- 383 - 384 -385
Préteur suffect 387
Consul suffect 388 - 389
Gouverneur de la Confederation padane 390-395
Censeur Suffect 396 - 397 Censeur 398 - 399


L'ancien Censeur lève un sourcil surpris :

Quel apreté à defendre la position du Consul...

Ce que j'entends de ton discours et de celui du Consul, c'est que vous prenez pretexte à une future guerre d'une agression, si grave soit-elle, qui date de 5 ans dont personne ne s'est formellement émû à l'epoque, ni même les années suivantes ...
Et de l'agression du Sénateur Lafrenius qui, après 10 ans d'absence du Sénat et selon ses propres paroles est responsable de ses propres malheurs :
Citer
"Ma famille c'était attirée les foudre de brigand tres peux recommandable."

et à tû à ses pairs les détails et n'a même pas porter plaintes auprès des Preteurs
Citer
"Je tairai les details"

.

Après la Campagne electorale du Consul Cornelius Scipio, ne reposant que sur la glorification de sa carrière militaire et la promesse d'une prochaine glorification de la puissance de Rome...

Je ne vois dnas ce débat que le Consul à ouvert que la materialisation d'une volonté claire et precise de relance Rome dans une guerre contre ses vieux demons ?

Pour quelle benefice ? Encore une défaite contre la Lucanie et ses alliés ?


Non, il vaut mieux la paix actuelle et la prosperité de nos con-citoyens et si le Consul veut assurer le prestige de Rome, qu'il fasse une diplomatie active et efficace pour rallier des alliés et apaissé les tensions.
L'Archonte Thanos est venu jusqu'au coeur du Sénat il y a plusieurs années pour recherché la paix avec Rome.

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
LAFRENIUS CLARUS Lucius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1092
Inscrit le : Sam 14 Sep 2013
Posté le : Jeu 29 Sep 2016    

Se lève... calme...

Consulair Macedo,
sache que je n'ai jamais affirmé que ces brigands est été Lucaniens. Bien que j'en ai d'intimes confictions.

Mais ce que tu dis là ne me plait pas beaucoup. Porte tu plus de crédit à des brigands qu'à ma famille sous pretexte de la paix !?

Il n'est à aucun moment sujet à la guerre.
Pourquoi fais tu de si simplistes supossitions ?

----------------------
Questeur 388, 389 Edile 390, 391 Préteur 392 . Légat 401, 402, (légion Bruttia, Bruttium) Gouverneur 405 (provinces du nord et vénétie)
Consul 406


laf.clarus@gmail.com
  Haut de page Bas de page 
 
MJ Quirinus
Avatar

Autorisation : Administrateur
Nb de messages : 3720
Inscrit le : Lun 15 Avr 2024
Posté le : Jeu 29 Sep 2016    


Lucius Macedo, Chevalier de la faction modérée.
Tribun de la plèbe 377- 378- 379- 383 - 384 -385
Préteur suffect 387
Consul suffect 388 - 389
Gouverneur de la Confederation padane 390-395
Censeur Suffect 396 - 397 Censeur 398 - 399


Sénateur Lafrenius, je porte du crédit aux faits, aux preuves, non pas aux intimes convictions.

Quand à mes supossitions, elles reposent sur une vision clair de la campagne du Consul comme je l'ai dit et sûr son discours ici même au Sénat :


Citer
Laisserons-nous ces criminels s'enhardir jusqu'à venir ici même à Rome ? Permettrons-nous à la Lucanie de venir porter ses coups au cœur même de la République ?

Ces agissements criminels, et la complicité coupable des autorités lucaniennes, ne peuvent être tolérées plus maintenant.



Le Consul Cornelius Scipio a deja jugé et condamné la Lucanie et l'Archonte Thanos : il ne manque plus qu'une excuse pour lever les Legions...

Nul doute si le courrier qu'il a envoyé à l'Archonte à le même ton et la même rigueur que le discours d'aujourd'hui, le moindre incident dont on à l'intime conviction qu'il s'agit du fait des Lucaniens, la seul reponse ou l'absence de reponse de l'Archonte sera pris comme pretexte.

L'experience, Sénateur Lafrenius, celle du siège de Rome par les Boviamites, celles de deux defaites contre la Lucanie et ses alliés grecs, l'experience nous prouve qu'il y a bien plus a perdre à s'interesser à une Lucanie negligeable, qu'à favoriser la paix.

----------------------
PNJ Populares : Getebus Primus, Crassinius Felix, Langelus et Lanius Aulus
PNJ Imperialiste : Fabius Nautius Fabius, Martus Nerva Spurius
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses Page: 1, , , ..., , ,      >>






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2024 Groupe FSB
Page générée en 10 requêtes