Date du jeu : été 410
Le Sénat de ROME jpem - Sujet : De la diplomatie Romaine
Index Le Sénat de ROME jpem
Forum du jeu www.romejpem.fr
Faq  -   Se connecter  -   Liste des membres   -  Groupes  



Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses
De la diplomatie Romaine
Auteur Message
URSUS POUSSINUS Albator
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1493
Inscrit le : Sam 26 Juil 2014
Posté le : Mar 25 Avr 2017    

Patres,

Comme convenu, je mets aux débats le texte proposé par le préteur Detritus.


Citer
Préambule

Le Sénat de Rome, conscient de la nouvelle envergure de la République, reconnait l’importance de la Diplomatie dans le développement et la prospérité de la République. De fait, Rome doit repenser sa manière de mener ses actions diplomatiques pour mener à bien ses objectifs de politique extérieure.

Titre 1 : Du Diplomate

Art 1 : Le Diplomate est nommé par les Consuls. Il est le représentant de Rome auprès d’une cité ou d’une nation qui n’est pas liée à Rome au sens de la lex 393 sur l’organisation des territoires de la République Romaine.

Art 2 : Le Diplomate doit être citoyen de la République Romaine et résider au sein de celle-ci. Il est choisi au sein de l’Ordre Equestre ou parmi les membres d’une Gens sénatoriale.

Art 3 : Le Diplomate est nommé au printemps pour une durée de 3 ans. Son mandat prend fin à la terminaison du troisième hiver de sa mission, il doit alors rentrer à Rome pour séjourner une année au sein de la République avant de pouvoir prétendre à nouveau à un poste de Diplomate. Il peut néanmoins être rappelé à tout moment sur demande des Consuls ou d’un SC du Sénat.

Art 4 : Le Diplomate est chargé de transmettre aux autorités de la cité ou de la nation dans laquelle il officie, les messages diplomatiques des Consuls. Il est également chargé de transmettre les messages diplomatiques de la cité ou de la nation dans laquelle il officie aux Consuls.

Art 5 : Le Diplomate a autorité sur tous les citoyens Romains présent dans la cité ou la nation dans laquelle il officie. Il est également chargé de prendre les mesures nécessaires à leur sécurité et de leur venir en aide en cas de sollicitation.

Art 6 : Le Diplomate peut se voir confier par les Consuls toute mission estimée importante pour la République, à l’exception de la négociation avec la cité ou la nation dans laquelle il officie. Il peut également se voir attribuer des fonds diplomatiques par les Consuls pour la bonne tenue de sa mission.

Art 7 : Le Diplomate n’est tenu de rendre un rapport que sur sollicitation des Consuls. Ce rapport sera rendu à la discrétion des Consuls qui seront chargés de relayer au Sénat les informations jugées communicables. Pour autant le Diplomate doit communiquer toute l’année aux Consuls les informations Diplomatiques telles que définies dans l’art 4 du présent Titre.

Titre 2 : De l’Ambassadeur

Art 1 : L’Ambassadeur est nommé par les Consuls. Il est le négociateur de Rome auprès d’une cité ou d’une nation qui n’est pas liée à Rome au sens de la lex 393 sur l’organisation des territoires de la République Romaine.

Art 2 : L’Ambassadeur doit être Sénateur de la République Romaine et résider au sein de celle-ci.

Art 3 : L’Ambassadeur est nommé par les Consuls pour une durée déterminée qui ne pourra excéder 3 années. Son mandat prend fin à l’exécution de sa mission, il doit alors rentrer à Rome pour faire son rapport au Sénat. Il peut néanmoins être rappelé à tout moment sur demande des Consuls ou d’un SC du Sénat.

Art 4 : L’Ambassadeur est chargé de négocier avec les autorités de la cité ou de la nation dans laquelle il officie, des options diplomatiques validées par les Consuls. Les Consuls informeront le Sénat de la mission confiée à l’Ambassadeur.

Art 5 : L’Ambassadeur a autorité sur tous les citoyens Romains présent dans la cité ou la nation dans laquelle il officie. A ce titre, si un Diplomate est présent en même temps que lui dans la cité ou la nation dans laquelle il officie, il récupère ce dernier sous son autorité.

Art 6 : L’Ambassadeur peut se voir confier par les Consuls des fonds diplomatiques pour la bonne tenue de sa mission dans la cité ou la nation dans laquelle il officie.

Art 7 : L’Ambassadeur est tenu de rendre un rapport annuel aux Consuls sur l’avancée de sa mission, ainsi qu’un rapport complet de fin de mission au Sénat faisant état de la réussite ou de l’échec de sa mission.



  Haut de page Bas de page 
 
URSUS POUSSINUS Albator
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1493
Inscrit le : Sam 26 Juil 2014
Posté le : Mar 25 Avr 2017    

/relis tranquillement le texte/

Pour ma part, tu résumes exactement ce que je pensais faire des fonctions d'un diplomate et d'un ambassadeur.

Le diplomate est le lien entre Rome et la dite cité ou nation. Mais il n'en est pas la parole et encore moins le négociateur direct.

Cependant, j'aurai pensé qu'un diplomate puisse l'être 1an renouvlable 3 fois...et un ambassadeur pour 3ans.

/Amusé /

Par contre , je ne vois pas pourquoi ambassadeur et diplomate devrait résider dans la république romaine...
Qu'il paye son tributum romain me semblerait plus juste et plus...romain.

Mais c'est peu etre une manoeuvre pour éviter que je nomme status comme ambassadeur. /sourire/ godgrace.gif

  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Ven 12 Mai 2017    

Oui j'ai abandonné le fait d'annoncer le renouvellement pour simplifier le fonctionnement de la fonction. Néanmoins si les Consuls jugent l'homme non compétent ou si la politique étrangère doit être modifiée, ils peuvent rappeler l'homme. Quoiqu'il en soit après 3 années, il faut nommer quelqu'un de nouveau.

Sur la notion de résidence ce n'est pas pour t’empêcher de nommer le dénommé Status, mais son histoire à influencé ma rédaction je l'avoue. Ces postes sont clés pour le bon déroulement de notre politique étrangère et nous devons nous assurer que les hommes qui sont nommés nous resteront fidèles. Il est important que ces hommes sachent que leur famille et leurs biens sont en territoire Romain lorsqu'ils prennent des décisions Diplomatique ... d'une part pour éviter qu'on ne les fasses chanter, mais aussi pour éviter qu'ils aient envie de nous trahir.

D'autres commentaires ?

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
URSUS POUSSINUS Albator
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1493
Inscrit le : Sam 26 Juil 2014
Posté le : Dim 14 Mai 2017    

Donc si je résume ton texte :

Un diplomate doit au bout de 3ans maximum, revenir à Rome et faire au moins un an au sénat avant de se représenter à une fonction de diplomate.

Par contre,l'ambassadeur, doit juste au bout maximum de 3ans revenir a Rome faire son rapport...et si les consuls sont daccord, ils peuvent le renommer pour 3ans maximum.

C'est bien cela?

/réfléchissant/

Très bien. Je te fais confiance et si je met mon amitié avec ce status de coté, je pense en effet qu'il est peu etre plus judicieux de s'assurer de la fidélité de nos hommes.

/serein et grave/

Je vous annonce donc que le chevalier status ne sera pas notre ambassadeur sur Carthage.

/regard amusé sur le préteur Detritus/

Oui préteur, il m'arrive de ne pas être égoiste, personnel et ambitieux. godgrace.gif

  Haut de page Bas de page 
 
VALERIUS PUBLICOLA Primus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1695
Inscrit le : Ven 12 Aoû 2016
Posté le : Dim 14 Mai 2017    

Automne 402


Approuve de la tête en écoutant les propos du Consul Ursus Poussinus, avant d'étouffer un début de rire en entendant la dernière remarque du Consul.

----------------------
Gens Valerii Publicolae

Naissance en 369 Historien de Rome

Rang et tendanceSénateur patricien Faction des Modérés

Cursus honorum Flamine de Vesta (400 - ) Questeur : 401 Edile : 402, 403, 404
Préteur : 406, 408
Consul (409)

Car l'éclat des richesses et de la beauté est chose fragile et périssable ; la vertu, elle, assure la gloire et l'immortalité.

SALLUSTE, Cat, I
  Haut de page Bas de page 
 
POPILIUS CALVITIUS Titus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 401
Inscrit le : Mer 18 Jan 2017
Posté le : Dim 14 Mai 2017    

Hochant la tête

Consul, sans vouloir te manquer de respect, ce projet de loi n'est pas encore voté. Par conséquent tu aurais parfaitement le droit, si tu pensais que cela était bon pour notre République, de nommer cet homme comme ambassadeur.
Nous n'allons quand même pas commencer à gouverner par anticipation des lois !

Comme je l'ai déjà annoncé dans le débat de présentation du projet, je suis très sceptique sur cette histoire d'autorité sur les citoyens romains. L'explication qui m'a été donnée ne me convainc pas vraiment. J'estime que les articles 5 des titres 1 et 2 doivent être reformulés car ils sont la porte ouverte à toutes sortes de dérives.

Premièrement, il me semble que tout citoyen romain vivant dans un pays étranger dit se soumettre aux lois du pays qui les accueille. Par conséquent un homme tout diplomate ou ambassadeur qu'il soit ne pourra pas se placer au dessus des lois en place pour "avoir toute autorité" sur un autre !

Deuxièmement, il me semble que donner ainsi "toute autorité" à un homme est plus que dangereux. Alors quoi ? Un diplomate ou à fortiori un ambassadeur pourra décider que tel ou tel citoyen romain expatrié doit mourir ? qu'il faut lui confisquer ses biens ? Car c'est cela avoir "toute autorité". Je sais que cela ne choque pas le préteur Detritus puisque c'est exactement la même chose que ce qui se passe en matière religieuse où le conseil des flamines a toute autorité faisant ainsi fi de celle du Sénat, c'est à dire de vous et de moi !

Je verrai donc une formulation plus dans le genre suivant : le diplomate peut dans le cadre de ses fonctions demander l'aide et le soutient de tout citoyen romain présent dans la cité ou la nation dans laquelle il officie.

----------------------
Questeur 402 - Edile 403 - Préteur 404

genspopilius@orange.fr
  Haut de page Bas de page 
 
CARMANOVIUS Juliannus
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 989
Inscrit le : Mar 16 Jui 2009
Posté le : Lun 15 Mai 2017    

Excellente remarque du jeune Questeur.

On pourrait éventuellement remodeler cela en "le diplomate peut dans le cadre de ses fonctions obtenir l'aide et le soutient de tout citoyen romain présent dans la cité ou la nation dans laquelle il officie", qui ramène dans le texte une idée plus directive.
Mais l'autorité est un concept un peu trop flou pour être placé seul dans un article de deux lignes.

----------------------

Questeur 373
Édile 378, 390, 391
Préteur 393
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Lun 17 Juil 2017    

Hoche la tête

Votre remarque est pertinente, je modifie mon texte en conséquence.

Patres y a t'il d'autres remarques ? Puis je mettre ce texte aux votes ?

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
PETRONIUS PUGNATOR Felix
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 629
Inscrit le : Ven 24 Juil 2015
Posté le : Mer 19 Juil 2017    

Consul, ma gens a une certaine connaissance de la diplomatie et je trouve que limité dans le temps la mission des diplomates et des ambassadeurs peut être contre-productifs.

A mon sens il est plus interessant d'attribuer une mission, un tâche a ces diplomates et les laisser travailler jusqu'a reussite, ou non, de cette tâche.

Bien sûr, les consuls ont toujours possibilité de rappeler a souhait ces hommes qu'ils ont envoyé en mission.

----------------------
Centurion lors de la campagne Boienne, Tribun lors de la campagne Venete, Administrateur des travaux 395, Flamine de Mercure 396- ,Questeur 399, Legat au Bruttium 403,
  Haut de page Bas de page 
 
CORNELIUS SCIPIO Publius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 2287
Inscrit le : Mar 17 Avr 2012
Posté le : Mer 19 Juil 2017    

L'ambassade doit en effet correspondre à a réalisation d'une mission spécifique - je crois bien que tel était initialement l'idée du consul Detritus - et nous ne pouvons toujours savoir à l'avance le temps nécessaire pour le bon accomplissement de celle-ci.
Or, un ambassadeur qui se rend dans un pays étranger, et parfois inconnu de lui, doit, pour être efficace, savoir gagner la confiance des dirigeants locaux, nouer des relations avec les notables, etc. Bref, toutes sortes de choses qui ne se font pas en un claquement de doigt mais nécessitent du temps.
Limiter dans le temps leur mission me parait donc également contraire à l'idée du texte. Mais cela n'empêche pas les consuls d'exiger des ambassadeurs des rapports réguliers afin de mesurer l'avancement de leur mission et, si besoin est, de les rappeler à Rome.

----------------------
Imperator - Triomphe sur les Insubres en 394.
Victorieux des Lucaniens en 402.
Censeur 404-405, 406-407.
Consul 391, 395, 396, 397, 400, 401, 402, 408.
Préteur 386, 387, 388.
Édile 382, 383, 384.
Questeur 380, 381.
  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Ven 21 Juil 2017    

Pour ma part j'estime que si après 3 années un Ambassadeur n'a pas rempli sa mission, c'est que cette dernière n'a pas été suffisamment bien délimitée. Dans tous les cas rien n'empêche les Consul de renvoyer le même homme avec la même mission pour 3 années supplémentaires si le rapport rendu n'est pas celui escompté.

Je rappelle aussi, que c'est du rôle du Diplomate de maintenir les relations avec une cité ou un état, l'Ambassadeur est uniquement là pour négocier un traité ou un accord.

Avec ce texte, nous ne perdrons plus de sénateurs dans des provinces éloignées pendant des années uniquement pour sourire aux propos d'un monarque lointain, ce sera le rôle de nos Diplomates.

Par contre nous aurons le choix d'envoyer des Sénateurs pour conclure des affaires hautement importante, comme ce que nous avons fait pour Naples par exemple.

Voici le texte que je propose :


Citer
Préambule

Le Sénat de Rome, conscient de la nouvelle envergure de la République, reconnait l’importance de la Diplomatie dans le développement et la prospérité de la République. De fait, Rome doit repenser sa manière de mener ses actions diplomatiques pour mener à bien ses objectifs de politique extérieure.

Titre 1 : Du Diplomate

Art 1 : Le Diplomate est nommé par les Consuls. Il est le représentant de Rome auprès d’une cité ou d’une nation qui n’est pas liée à Rome au sens de la lex 393 sur l’organisation des territoires de la République Romaine.

Art 2 : Le Diplomate doit être citoyen de la République Romaine et résider au sein de celle-ci. Il est choisi au sein de l’Ordre Equestre ou parmi les membres d’une Gens sénatoriale.

Art 3 : Le Diplomate est nommé au printemps pour une durée de 3 ans. Son mandat prend fin à la terminaison du troisième hiver de sa mission, il doit alors rentrer à Rome pour séjourner une année au sein de la République avant de pouvoir prétendre à nouveau à un poste de Diplomate. Il peut néanmoins être rappelé à tout moment sur demande des Consuls ou d’un SC du Sénat.

Art 4 : Le Diplomate est chargé de transmettre aux autorités de la cité ou de la nation dans laquelle il officie, les messages diplomatiques des Consuls. Il est également chargé de transmettre les messages diplomatiques de la cité ou de la nation dans laquelle il officie aux Consuls.

Art 5 : Le diplomate peut dans le cadre de ses fonctions obtenir l'aide et le soutient de tout citoyen romain présent dans la cité ou la nation dans laquelle il officie. Il est également chargé de prendre les mesures nécessaires à leur sécurité et de leur venir en aide en cas de sollicitation.

Art 6 : Le Diplomate peut se voir confier par les Consuls toute mission estimée importante pour la République, à l’exception de la négociation avec la cité ou la nation dans laquelle il officie. Il peut également se voir attribuer des fonds diplomatiques par les Consuls pour la bonne tenue de sa mission.

Art 7 : Le Diplomate n’est tenu de rendre un rapport que sur sollicitation des Consuls. Ce rapport sera rendu à la discrétion des Consuls qui seront chargés de relayer au Sénat les informations jugées communicables. Pour autant le Diplomate doit communiquer toute l’année aux Consuls les informations Diplomatiques telles que définies dans l’art 4 du présent Titre.

Titre 2 : De l’Ambassadeur

Art 1 : L’Ambassadeur est nommé par les Consuls. Il est le négociateur de Rome auprès d’une cité ou d’une nation qui n’est pas liée à Rome au sens de la lex 393 sur l’organisation des territoires de la République Romaine.

Art 2 : L’Ambassadeur doit être Sénateur de la République Romaine et résider au sein de celle-ci.

Art 3 : L’Ambassadeur est nommé par les Consuls pour une durée déterminée qui ne pourra excéder 3 années, il doit alors rentrer à Rome pour faire son rapport au Sénat. En tout état de cause, son mandat prend fin à l’exécution de sa mission. Il peut néanmoins être rappelé à tout moment sur demande des Consuls ou d’un SC du Sénat.

Art 4 : L’Ambassadeur est chargé de négocier avec les autorités de la cité ou de la nation dans laquelle il officie, des options diplomatiques validées par les Consuls. Les Consuls informeront le Sénat de la mission confiée à l’Ambassadeur.

Art 5 : L’Ambassadeur peut dans le cadre de ses fonctions obtenir l'aide et le soutient de tout citoyen romain présent dans la cité ou la nation dans laquelle il officie. A ce titre, si un Diplomate est présent en même temps que lui dans la cité ou la nation dans laquelle il officie, il récupère ce dernier sous son autorité.

Art 6 : L’Ambassadeur peut se voir confier par les Consuls des fonds diplomatiques pour la bonne tenue de sa mission dans la cité ou la nation dans laquelle il officie.

Art 7 : L’Ambassadeur est tenu de rendre un rapport annuel aux Consuls sur l’avancée de sa mission, ainsi qu’un rapport complet de fin de mission au Sénat faisant état de la réussite ou de l’échec de sa mission.



----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
URSUS POUSSINUS Albator
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1493
Inscrit le : Sam 26 Juil 2014
Posté le : Ven 21 Juil 2017    

/Grand sourire/

Cela me va parfaitement et correspond a ce que je pensais ed la distinction entre diplomate et ambassadeur.

  Haut de page Bas de page 
 
DETRITUS CAMPANUS Julius
Avatar

Autorisation : Membre
Nb de messages : 1346
Inscrit le : Jeu 11 Sep 2014
Posté le : Jeu 17 Aoû 2017    

Vers l'assemblée

Ce texte doit nous permettre de nous doter d'une structure Diplomatique souple et efficace, couvrant l'ensemble de nos besoins en matière de politique étrangère. Si vous n'avez plus de question je propose de placer ce texte aux votes.

----------------------
Naples 390 à 393 Cérès 392 à ? 394 395 - 396 397 - 401 - 402 398 - 399 - 400 - 403 - 404 - 405

gensdetrita@gmail.com

Detritus Lupus Paulus (289-347) / Detritus Dives Tullius (322-390) / Detritus Campanus Julius (355-?)
  Haut de page Bas de page 
 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum Vous ne pouvez pas poster de réponses






  Powered by Fire-Soft-Board v1.0.10 © 2004 - 2020 Groupe FSB
Page générée en 10 requêtes